Les récents développements provoqués par la prise de position formelle du Premier ministre, Navin Ramgoolam, à l’assemblée nationale pour l’institution d’une commission d’enquête sur les courses à Maurice et la mise sur pied éventuelle d’une Mauritius Turf Authority, ont poussé plusieurs membres du Mauritius Turf Club à réagir.
Ils sont de plus en plus nombreux à monter au créneau et pointer du doigt la gestion des courses lors des dernières années. Ils exigent une assemblée générale extraordinaire du MTC dans les plus brefs délais. Ces membres, outrés par le désaveu subi avec le Prime Minister’s Questions Time à l’Assemblée nationale la semaine dernière, voudraient qu’une motion de blâme et la démission voire la révocation des administrateurs et du Chairman of Racing Stewards, Ian Paterson, soient entre autres à l’agenda de cette AG.
De nombreux membres qui avaient soutenu les nominés de l’équipe de Gilbert Merven à la dernière AG se disent aujourd’hui dégoûtés de la situation qui prévaut au Champ de Mars et de l’ambiance tendue qui en découlent. Ils reprochent aussi l’obstination de l’administration du club à avoir maintenu en poste Ian Paterson malgré une lettre des membres demandant son départ immédiat. Ils comptent apporter leur soutien pour blâmer l’actuelle administration.
Les membres qui sont derrière ce mouvement auraient déjà recueilli le soutien nécessaire pour déposer la motion et espèrent obtenir la majorité requise pour que le changement à la tête du club soit effectif. Si le nom de l’éventuel caretaker administrator circule déjà, par contre, trouver les cinq autres oiseaux rares s’avère une opération délicate.
Il faut savoir qu’au 2 avril 2013, date à laquelle les membres du MTC étaient convoqués à la dernière assemblée générale pour changer les statuts du club, 620 membres étaient recensés. La tenue d’une assemblée générale extraordinaire requiert la signature d’une pétition d’au moins un dixième des membres et adressée au General Manager, Benoît Halbwachs. Ce dernier a un délai de 15 jours à partir de la réception de la pétition pour organiser cette AGE. Aussi, pour que l’AGE soit officielle avec le quorum nécessaire, il faudra que la moitié des membres (310) soient physiquement présente ou soit représentée par des proxys. Pour qu’une motion passe à l’AGE, il faudra avoir deux tiers de ceux présents physiquement ou représentés par proxy.
Du côté du MTC, si on annonce n’être devant aucune motion de ce type à ce stade, on demeure néamoins prudent sur la suite des événements. Pour l’heure, il est question de « business as usual » et les administrateurs, à l’heure où nous mettions sous presse, s’apprêtaient à recevoir le Stable Manager Paul Foo Kune pour lui signifier leur intention quant à la suite de sa carrière à la tête de son écurie.