Avec la présence d’Ashanti Gold et de Master Mascus, il n’est pas exclu que la position tête et corde fait que cette épreuve sera lancée sur un très bon tempo. De ce fait, on fait d’Awesome Power le favori pour enlever cette épreuve.
Si l’écurie Gujadhur a jugé opportun de proposer la candidature d’Awesome Power pour la deuxième semaine consécutive, elle s’est sûrement rendue compte que ce cheval n’a pu donner la plénitude de ses moyens lors de la 32e journée, où elle avait été contrainte à subir la loi de Ryder Cup, ce qui avait fait que la victoire ne pouvait concerner que les chevaux se trouvant dans le peloton de tête. Les données ne paraissent pas les mêmes cette fois. Ashanti Gold est le mieux placé au départ et il aura intérêt à conserver l’avantage dans la partie initiale.
Kalinago démarre lui aussi d’une bonne ligne, mais il ne lui est pas impératif d’opter pour la position tête et corde, car il a démontré qu’il peut tout aussi suivre de près et bien terminer son parcours. Il est actuellement dans de bonnes dispositions et on peut lui faire confiance pour être présent à l’arrivée.
Par contre, Master Mascus semble contraint à contourner le handicap de sa ligne extérieure pour avoir les meilleures chances de son côté. Pour ce faire, il paraît obligé de trouver la meilleure position possible dans le parcours. Sa ligne extérieure par rapport à Ashanti Gold et Kalinago le force à prendre les devants pour ne pas être contraint à faire l’extérieur et à courir avec le nez au vent.
Pour les autres engagés, il sera question de bien se positionner pour profiter de toute lutte éventuelle qui pourrait surgir dans la partie initiale. Si on sait Kalinago capable d’essayer de prendre la foulée des chevaux de tête, Awesome Power peut en faire de même ou, le cas échéant, se positionner dans le sillage du cheval de l’écurie Perdrau en attendant l’emballage final.
Quid de l’écurie Foo Kune qui engage Captain Firth qui reste sur une très bonne performance ? Si on regarde sa dernière course de plus près, on arrive à la conclusion qu’il aurait pu inquiéter son compagnon d’écurie dans la ligne droite finale s’il avait été associé à un cavalier plus vigoureux. Il sera cette fois piloté par le jockey de l’écurie, qui est réputé pour être un bon finisseur. Cependant, sa ligne pourrait le mettre plus en retrait dans la partie initiale et il devra alors se surpasser dans l’emballage final.
L’écurie Merven pourra compter avec Balse, qui avait été sérieusement gêné à sa dernière sortie lorsqu’il amorçait sa remontée. Il n’est pas exclu de penser que son entraîneur a trouvé que c’est sur le parcours du jour qu’il a réussi sa meilleure performance au Champ de Mars et il devrait être présent à l’arrivée. À son sujet, on a remarqué qu’il a été décidé de changer son programme d’entraînement et que la fraîcheur a été privilégiée.
Cet établissement pourra également compter avec Grays Champ, qui reste sur une victoire. Si la dernière fois ce fut lui qui avait dû conduire les hostilités, tel pourrait ne pas être le cas cette fois. Il pourrait se contenter d’un parcours tranquille – sa mauvaise ligne oblige – et essayer de retourner la situation en sa faveur par la suite. Mais avec deux finisseurs, il va sans dire que l’écurie Merven pourrait subir la loi des autres, sauf qu’elle pourrait tirer profit de toute lutte à l’avant. Corredor, lui, a paru limité et on ne le voit pas jouer les premiers rôles dans l’emballage final, sauf pour accrocher une place.
Kalinago est un sérieux prétendant à la victoire, mais on fait néanmoins confiance à Awesome Power pour faire la différence au bout de la ligne droite finale.