La situation hydrique sur l’ensemble du pays est inquiétante. Comme indiqué par Week-End, la semaine dernière, en raison du déficit pluviométrique, l’état de nos réserves en eau empire. Quant aux nappes phréatiques et forages, leur niveau accuse une chute drastique. Avec les mesures d’urgence prises par la Central Water Authority (CWA), la distribution d’eau s’est relativement améliorée dans les régions Est et Sud-Ouest. Toutefois, la CWA, qui a réuni, vendredi matin, son état major – avec les représentants de la Water Ressources Unit (WRU) –, a décidé de revoir les fréquences de distribution dans certaines localités. Et si, d’ici quelques jours, on ne reçoit toujours pas de grosses averses, d’autres mesures conséquentes seront annoncées.
La réunion d’urgence de l’état major de la CWA et de WRU, vendredi, a été instituée pour passer en revue la situation des différentes zones de distribution d’eau à travers l’île. Ainsi, à Port-Louis, selon la CWA, la situation, grâce aux mesures prises, est sous contrôle, les abonnés recevant l’eau deux fois par jour. La fréquence de distribution, entre 4h et 9h et entre 16h et 21h, sera ainsi maintenue jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, dans les endroits situés en hauteur, dont Upper Vallée des Prêtres, l’organisme a mobilisé deux camions citernes pour assurer la distribution d’eau.
En ce qui concerne la région Nord où la pression du débit d’eau a été réduite en raison de la demande croissante en cette période de vacances, les mêmes horaires de distribution sont maintenus sauf pour Montagne Longue, Crève Coeur et Rivalland, où le réseau sera desservi une seule fois par jour entre 10h et 18h. Toutefois, par mesure de précaution, des camions citernes sont mobilisés pour desservir les endroits en hauteurs dans les environs de Pointe aux Canonniers.
Selon la CWA, les travaux d’urgence effectués dans l’Est – où la situation des nappes phréatiques et forages est en chute drastique, avec notamment une mobilisation de plus de 8,000 m3 d’eau par jour en provenance des sources additionnelles — contribuent largement à soulager les habitants. Mais si les horaires de distribution sont maintenus et que les camions citernes sillonnent toutes les régions affectées, la CWA recommande à ses abonnés de bouillir l’eau avant son usage.