L’United Nations Association (UNA) compte depuis le mois dernier un nouveau président en la personne de Nundkeswarsing Bossondoyal. Ce dernier détaille ici ses priorités pour l’exercice 2016/2017, dont les principales sont les Sustainable Development Goals (SDG) de l’Organisation des Nations-Unies (Onu) et le changement climatique.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
Nundkeswarsing Bossondoyal compte un programme chargé sous sa présidence, qu’il assume pour la première fois depuis la création de cette association, il y a 41 ans. À commencer par des activités sous le thème du changement climatique, où deux membres de l’UNA auront l’occasion de partager avec le public les connaissances qu’ils ont acquises lors de la dernière conférence des Nations Unies sur le réchauffement planétaire (COP21) à Paris, fin de l’année dernière. « Cette activité sera suivie par d’autres ayant trait à la transparence, aux droits humains et à la bonne gouvernance, car nous sommes dans une situation assez difficile à Maurice. Nous avons un gouvernement qui a basé tout son programme sur ces thèmes et, en tant que Ong, nous devons l’aider dans cette tâche », dit-il.
La lutte contre le terrorisme est également à l’agenda de cette association car, souligne-t-il, « au vu de certains incidents qui sont produits dans notre pays ces deux dernières années, nous pensons qu’il est de notre devoir d’aider dans ce domaine ». Nundkeswarsing Bossondoyal fait ressortir que l’UNA est une des premières associations mauriciennes à plancher sur le sujet depuis 1974. « Nous comptons intensifier davantage nos activités contre le terrorisme dans la région en apportant notre aide au niveau de l’Onu », déclare-t-il, avant d’encourager les autres Ong à aider à la consolidation de la paix et de l’unité à Maurice.
Le président de l’UNA compte aussi s’atteler aux SDG de l’Onu, qui concernent la pauvreté sous toutes ses formes, la sécurité alimentaire, l’agriculture durable, la promotion de la santé et du bien-être de la population, le vieillissement de la population, l’éducation et les « life-long learning opportunities for all ». Notre interlocuteur reprend : « Nous souhaitons que le “Nine-Year Schooling” fasse ses preuves. » L’Una compte aussi travailler sur l’égalité des genres, l’eau et l’hygiène, l’énergie renouvelable, les infrastructures, l’innovation, l’écosystème et la biodiversité, entre autres.
Par ailleurs, le don d’organes est toujours à l’agenda de cette association, qui demande au ministère de la Santé d’ouvrir son registre « dans les plus brefs délais » car « bon nombre de Mauriciens souhaitent se faire enregistrer pour faire don de leurs organes après leur décès ».