« L’éclatement de l’Alliance Nationale » a été au centre de la conférence de presse hebdomadaire de l’Alliance Morisien animée, ce vendredi 22 novembre, par Steven Obeegadoo, ministre du Logement.

« L’Alliance Nationale a volé en éclats » lors de la reprise du parlement hier, a estimé le ministre.

Il a observé le fait que le leader du PMSD, « Xavier-Luc Duval, et sa poignée de députés ont été relégués aux derniers bancs de l’opposition« . Pour Steven Obeegadoo, cela marque « l’enterrement et l’acte final de l’Alliance Nationale ».

S’attaquant cette fois à Navin Ramgoolam, Steeven Obeegadoo a indiqué qu’en contestant les résultats des élections, le leader des rouges, qui « s’était déjà forgé la réputation de mauvais perdant », vise à déstabiliser le gouvernement.

Ce faisant, Navin Ramgoolam aurait « affaibli la confiance des citoyens dans le système de démocratie ».

La ministre Kalpana Koonjoo-Shah, elle, a commenté la violence domestique, soulignant que le nombre croissant de victimes est « inacceptable pour (s)on ministère ». Elle devait annoncer que « les mesures seront renforcées ».

D’autre part, la ministre a indiqué que le Children’s Bill « est une priorité absolue » du gouvernement.