Différents partis politiques de l’île ont rameuté leur troupe et leurs partisans en ce 1er Mai, Fête du Travail. Partout à travers l’île se tiennent des rassemblements politiques constituant une étape cruciale en vue du calendrier chargé de cette fin 2019.

Ce 1er Mai arbore, en effet, une atmosphère particulière, et ce, en prévision de l’élection partielle au no 7 après la démission comme ministre et député de Vishnu Lutchmeenaraidoo. Et notamment à l’approche des élections générales devant se tenir fin 2019-début 2020.

L’Alliance Lepep (MSM/ML), le PTr, le MMM, le PMSD, Rezistans ek Alternativ, le Reform Party, Parti Malin, le FSM… Les divers partis devraient profiter de cette plate-forme du 1er Mai pour afficher leur puissance électorale, en espérant attirer davantage de potentiels électeurs.

Navin Ramgoolam, leader du PTr, a donné le ton hier lors d’une cérémonie de dépôt de gerbes en s’en prenant au MSM et à Pravind Jugnauth. Alors que ce dernier s’est de son côté abstenu de tout commentaire à la Place d’Armes.

Ce 1er Mai s’annonce dès lors déterminant pour jauger les forces en présence, du fait qu’il soit le dernier rassemblement politique majeur avant les prochaines élections.

Vous pouvez suivre le fil de cette journée en direct sur notre site www.lemauricien.com. Un compte-rendu et une analyse détaillée seront par la suite publiés dans l’édition du Mauricien de ce jeudi 2 mai.