L’écrivain prolifique, le promoteur zélé et inlassable de l’hindi à Maurice, Pahlad Ramsurrun, auteur d’une cinquantaine de livres ou davantage, recevra, à Lucknow, le 7 décembre 2014, un prestigieux prix littéraire indien. Il vient  de recevoir une lettre du Dr Sudhakar Adeep, directeur de l’Uttar Pradesh Hindi Sansthan  (Institute), l’informant que cette prestigieuse institution littéraire et linguistique lui attribue le Pravasi Bharatiya Hindi Bushan Samman, un prix récompensant un illustre promoteur de la langue hindi, hors de la Grande Péninsule.
 
Pahlad Ramsurrun recevra son prix, d’un montant de 200 000 roupies indiennes, le 7 décembre à Lucknow, Etat indien de l’Uttar Pradesh. Un livret-souvenir sera publié à cette occasion, mettant en exergue la vie, l’oeuvre, la contribution linguistique des différents récipiendaires des prix littéraires de cet institut, dont notre compatriote, Pahlad Ramsurrun. Cette remise de prix aura lieu au Yaspal Hall de l’Uttar Pradesh Hindi Sansthan de Lucknow.
Le prix principal de cet institut littéraire et linguistique, le Bharat Bharati Award, d’une valeur d’un demi-million de roupies indiennes, revient à Doodhnatsingh.
D’autres récipiendaires recevront des prix de 400 000 roupies indiennes. Il s’agit de Mamta Kalia (Lohiya Literary Award), Suresh Gautam (Hindi Gaurav), Chandrakanta (Mahatma Gandhi Literary Award), Dr Kanahaya Singh (Pandit Deendayal Upadhaye Award), Lakhan Singh Bhadarvriya Saumitra (Avanti Bhai Award)  et Assam Rastra Bahsha Prachar Savriti (Rajharsi Poorushutun Tendon Award)
Le Prix Sahitya Bhushan, d’une valeur de 200 000 roupies indiennes, reviendra respectivement à Baignath, Prasad Shukla « Bhavya », Dr Ramsingh Yadav, Dr Devendra Deepak, Pooneesingh, Dr Mahavir Sharan, Jain, Dr Kussum Kheneanee, Dr Shamboo Nath, Nasrat Naheed, Jamima Parsad Upadhya, Vibhuhi Rai, Jugdish Peeyush, Sarojini Shrivastav, Dr Krishna Kunsar Gowswami, Dr Asok Kumar Aggrawal, Pr Rammohun Pathak, Dr Devek Ramesh, Yogindra Dwivedi, Prem Janmejaye. Des Prix de 100 000 roupies indiennes sont remis à diverses personnalités littéraires et culturelles pour leur contribution à la promotion d’autres langues indiennes que l’hindi.
Enfin, deux Prix, de 100 000 roupies indiennes chacun, reviennent au Dr Sudha Om Dhingra des Etats-Unis d’Amérique et au Dr Kavita Vachvanvee du Royaume-Uni.
L’Uttar Pradesh est un Etat du nord de l’Inde, limité (dans le sens des aiguilles d’une montre) par le Népal, le Bihar, le Madhya Pradesh, le Panjab et l’Himachal Pradesh. Les fleuves Gange et le Yamuna le traversent d’ouest en est. La réunion des anciennes Provinces unies et les Etats d’Agra et d’Oudh le créent en 1950. Sa superficie est de 294 413 km? pour une population de plus de 100 millions d’habitants. Il est le principal producteur de sucre de l’Inde. Nombre de ses villes, dont Delhi, Bénarès, Allahabad, Lucknow, Mathura, connaissent d’intenses activités industrielles de toutes sortes. Un important réseau d’énergie hydroélectrique l’alimente écologiquement, grâce à son important réseau fluvial.
Rayonnement intellectuel et culturel
L’Uttar Pradesh est surtout le coeur culturel de l’Inde du Nord. Il constitue un centre névralgique pour le tourisme du nord de l’Inde. Il est un Etat particulièrement représentatif de la vaste culture indienne, de sa pensée, de sa vive conscience, de ses multiples langues les unes plus riches que les autres. Ce carrefour folklorique est la source d’un inestimable rayonnement intellectuel et culturel.
L’hindi est la langue officielle de l’Uttar Pradesh. D’où l’importance extrême que cet Etat accorde à la promotion de la culture tous azimuts indienne mais par l’entremise de l’hindi.
Cette langue doit affronter plusieurs défis, dont celui de la communication scientifique et technologique n’est pas le moindre. L’Uttar Pradesh ne peut jamais oublier qu’il est le gardien de toutes les racines culturelles indiennes, s’extériorisant principalement dans d’innombrables créations littéraires d’expression hindi.
L’Institut de l’hindi de l’Uttar Pradesh veille jalousement à l’exécution irréprochable de multiples programmes culturels et linguistiques. Dans ce but, il multiplie régulièrement les prix littéraires pour chacune de ses différentes sphères d’activités.
La remise de ses prix annuels est un rendez-vous incontournable, attendu avec autant de curiosité que d’impatience.
Ils mettent souvent en exergue et accordent une reconnaissance nationale à d’innombrables efforts intellectuels et linguistiques méritants et leur accordent une attention, une reconnaissance nationale, sinon internationale,  des plus légitimes. Ses Prix littéraires annuels aident considérablement à braquer de nouveau les projecteurs de l’actualité sur des efforts intellectuels profonds et passionnés.
L’Institut de l’Hindi de l’Uttar Pradesh réussit enfin à donner une aura internationale à ses tableaux d’honneur, en octroyant des prix spéciaux à ceux promouvant l’hindi hors de l’Inde et pas seulement au sein de la vaste diaspora indienne. C’est dans ce contexte qu’il convient de situer la récompense amplement méritée, accordée aux efforts promotionnels linguistiques et intellectuels de notre compatriote Pahlad Ramsurrun. Cela ne peut que rendre un hommage international mérité à son inlassable dévouement pour la langue hindi et pour sa contribution à l’histoire des Mauriciens d’origine indienne.