Pour marquer la Journée internationale du Théâtre, observée le 27 mars, le ministère des Arts et de la Culture a procédé à la réouverture du Théâtre Serge Constantin, vendredi dernier. À cette occasion, la pièce Golden Box de l’Argentin John Prada, dirigée par Gilbert Bozelle, a été présentée au public.
Au coût de Rs 12 millions, les travaux au Théâtre Serge Constantin avaient démarré en juin de l’année dernière. Le plancher, les sièges, le système d’éclairage, entre autres, ont ainsi été refaits. La réouverture a eu lieu vendredi dernier, à l’occasion de la Journée internationale du Théâtre. Pour l’occasion, le ministre des Arts et de la Culture, Santaram Baboo, a tenu à rassurer les amoureux de théâtre que « tout sera fait pour garder cet art vivant », évoquant à ce titre le projet de rénovation du Théâtre de Port-Louis, après de longues années d’attente. En dépit du gros budget que cela nécessitera, a-t-il assuré, le Théâtre de Port-Louis sera rénové.
Pour marquer l’événement, le public a eu droit à une pièce du comédien argentin John Prada dirigée par Gilbert Bozelle. Golden Box met en scène un homme ordinaire, Coco, qui est à la poursuite d’un rêve, pensant que l’objet de ses convoitises se trouve dans une boîte. Un spectacle qui fait la part belle à la gestuelle, dépassant ainsi les barrières linguistiques. Le Théâtre Serge Constantin est désormais ouvert au public et les artistes mauriciens pourront en profiter. Outre de nouveaux sièges, des élévateurs motorisés et un système de climatisation « eco friendly », le public pourra aussi profiter d’une salle de réception.