Yannick Lincoln a remporté, hier à Bel Ombre, la dernière épreuve comptant pour le MTB Moka Marathon Ranges Series. Le vététiste, porte-fanion du Moka SC, a terminé devant ses coéquipiers Thomas Desvaux et Ryan Lenferna.
Les 48 km de course dans le Domaine de Bel Ombre ont vite tourné à l’avantage du Mokassien. Lincoln, qui a décroché sa qualification olympique en avril dernier, a donc pleinement justifié son statut en terminant en 2h24’25, devant Thomas Desvaux et Ryan Lenferna, crédités de 2h41’55 et 2h50’18 respectivement.
Lincoln a également brillé au classement général de l’épreuve, devant son autre coéquipier Alexandre Mayer, vainqueur chez les juniors en 1h36’03, mais crédité au scratch d’un chrono de 2h27’48. Le jeune Mokassien n’a d’ailleurs laissé aucune chance à ses adversaires, terminant devant Thibault Lagesse et Michael How, qui prennent les deuxième et troisième places en 2h01’25 et 2h18’15 respectivement.
Chez les masters (40-49 ans), le président de la FMC, Lawrence Wong a eu fort à faire pour s’imposer devant la solide concurrence représentée par Pascal Pilot et Jérôme Koenig. En effet, un peu moins de cinq minutes séparent le vainqueur de son dauphin, le premier ayant passé la ligne en 2h55’28, alors que Pilot, lui, arrive après 3h00’52 d’efforts pour les 48 km.
Si la course a été disputée chez les 40-49 ans, chez les plus de 50 ans, les choses étaient encore plus serrées. Benoît Halbwachs, Patrick Piat et Didier Rossignol se sont donné la réplique jusqu’au bout. Mais c’est finalement le premier nommé qui s’imposa en 2h17’05, alors que Piat passait la ligne en 2h18’02. Didier Rossignol, lui, terminait à seulement deux secondes du dauphin.
La course féminine, longue de 32 km, a couronné Vanessa Julienne, auteur d’un chrono de 2h14’55, devant Melinda Griffiths et ses 2h18’02. Myriam Clarke complète le podium en 2h24’22. Les minimes et les cadets, pour leur part, n’avaient qu’un tour du parcours à effectuer. Un petite boucle de 16 km qui a vu la victoire de Rémy Gérard, vainqueur en 1h19’52, devant Léa Julienne, deuxième en 1h39’46, et Niels Hartmann, qui complète le podium en 1h48’45.
La course open (32 km) a vu le succès d’Éric Villards (2h02’20) devant Julien Richard, deuxième en 2h23’26, et Didier Lagesse en 2h32’12.