2016 se veut être riche en événements musicaux avec l’arrivée de pas mal de chanteurs. Frédéric François, qui a cartonné sur la scène mauricienne en s’autorisant même à chanter un Je t’aime à la mauricienne, sera en concert le 11 juin au J&J Auditorium, à Phoenix. Ce concert coïncide avec la sortie de son nouvel album, Stop ou Encore, prévue en avril.
Avec sa voix de velours et son physique de jeune premier, malgré son grand âge, Frédéric François parvient toujours à séduire. D’origine italo-belge, ce chanteur est né en Sicile dans le village de Lercara, près de Palerme. Il est arrivé la première fois en Belgique à l’âge d’un an et s’est, depuis, installé dans ce nouveau pays. Il disait qu’à l’école, il faisait déjà très attention à sa coiffure et ses habits. S’il a choisi de changer de nom (Francesco Barracato pour Frédéric François), c’est uniquement parce que son producteur lui avait assuré que son nom de baptême était « difficile à retenir ».
Frédéric François avait fait un triomphe en 2009 lors de sa première visite à Maurice. Depuis, il est revenu pour un autre concert en 2012, sur la scène du Centre Swami Vivekananda, à Pailles, où il a conquis pas mal de coeurs avec ses ritournelles, dont Mon coeur te dit je t’aime ou Viens te perdre dans mes bras. Ce gentleman séducteur emporte jeunes et moins jeunes dans une ambiance entraînante. À chacun de ses passages à Maurice, la magie opère. Lors de son concert en 2012, il avait partagé avec les spectateurs présents une partie de sa Sicile natale. Il avait aussi eu une pensée pour son père à qui, disait-il, il faisait écouter sa chanson en jouant du piano sur l’air de L’amour s’en va, l’amour revient. « Mon père m’a caressé les cheveux et comme il parlait très mal le français, il m’a dit “E magnifica”, qui signifie magnifique en français. »
Ce chanteur légendaire excelle en termes de reprises. En effet, ce qu’il sait faire de mieux est de reprendre ses vieux succès et les remettre à sa sauce italienne. Son album Chanteur d’amour a été sacré disque d’Or et renferme 12 mélodies d’amour. En plus de 40 ans de carrière, Frédéric François est devenu un phénomène de la chanson française dans le registre des grands romantiques. Rien qu’avec son tube Mon coeur te dit je t’aime, ses ventes avoisinaient les 35 millions d’exemplaires. Lors d’une entrevue à Maurice, il disait qu’il était « difficile de prévoir mettre un jour un frein à sa carrière », en prétextant que tant que le public sera là, il fera des chansons. Les billets pour le concert sont en vente sur le Rezo Otayo à Rs 500, Rs 800, Rs 1 200 et Rs 1 600. L’initiative revient à Gérard Louis.