21E JOURNÉE — THE COOLEST CHILI HINTERLAND CUP - 1365 M (GROUPE 3 - 50+) : Beat The Retreat le plus percutant

Cette 21e journée a été celle des outsiders, car, à l'exception de Brave Leader qui a remporté l'épreuve de clôture, tous les autres favoris ont mordu la poussière. On a assisté ainsi à la déroute d'Ernie installé comme grand favori de l'épreuve phare remportée par Beat The Retreat au finish. Les autres grands gagnants de la journée se nomment Swapneal Rama et Donovan Dillon, auteurs d'un doublé chacun.
Convaincant vainqueur sur 950m lors du dix-huitième acte, Ernie était présenté comme le cheval à battre dans The Coolest Chili Hinterland Cup, un Groupe 3, accueillant quelques-uns des meilleurs sprinters de l'île sur 1365m. L'alezan de Jean-Michel Henry a encore amélioré l'état de sa robe et a hérité de la troisième ligne, synonyme d'un bon positionnement en course. Effectivement, ce hongre alezan a suivi  en cinquième position côté corde, mais il a été incapable de produire son finish habituel. Cédric Ségeon était déçu à sa sortie du jockeys' room. Il a évoqué deux incidents, le deuxième intervenant dans la ligne d'arrivée lorsque Step To Fame a versé à l'intérieur, comme des éléments ayant contribué à cette contre performance. Son lourd handicap a sans doute également eu une influence sur son résultat, car n'oublions pas qu'Ernie a pris 9 points à l'échelle des valeurs en quatre sorties et qu'il avait 61kg sur le dos hier.
La surprise est venue de Beat The Retreat qui avait été battu de 2.75L par Ernie lors de leur dernière confrontation. À l'occasion, ce cheval entraîné par Patrick Merven a effectué son baptême du feu sur notre hippodrome et il n'a pas été si ridicule si l'on tient en compte qu'il a évolué en troisième épaisseur sur tout le trajet et que les 950m ne correspondent pas à sa conformation. Auteur de quelques galops révélateurs depuis, Beat The Retreat a visiblement encore progressé, mais sa ligne extérieure n'a pas incité à beaucoup d'optimisme. Chisty ne s'est pas mis la pression, gardant sa monture en huitième position dans le dos de Tandragee qu'il a suivi jusqu'au dernier tournant où il s'est mis en évidence.
Le petit poucet de la course, Victory Team, a tenté le pari d'affronter les meilleurs chevaux de l'île. Swapneal Rama ne s'attendait pas à se retrouver aux avant-postes vu qu'il avait hérité de la neuvième ligne et que le véloce Step To Fame s'est élancé du premier couloir, mais voyant que le cheval de Narang n'était pas aussi rapide, il a tenté le coup tactique. Avec 52kg sur le dos, il a pu imprimer une allure régulière et s'est montré plus résistant que prévu, mais Beat The Retreat a été plus percutant et l'a coiffé dans les derniers mètres. Une victoire qui a permis à Chisty de sauver sa journée après ses déconvenues sur les favoris Varadiso et Nation Builder et avant sa mésaventure sur Gold Medalist.
Tandragee a fait illusion à mi-ligne droite, mais Arnold ne l'a pas accompagné comme il se doit de l'être sur plusieurs foulées à environ 75m du but lorsqu'il a constaté que Victory Team penchait sur sa gauche. Si Charles Lytton n'a pu disputer la victoire, sa troisième place demeure une satisfaction pour Donovan Dillon, qui estime qu'il sera plus percutant avec cette course dans les jambes. En revanche, Executive Power a couru nettement en dessous des prévisions. Déjà battu à 450m de l'arrivée, Teeha n'a pas insisté dans la ligne d'arrivée. Un examen du cheval a démontré qu'il boitait et qu'il portait plusieurs blessures au jarret droit. Le rapport du vétérinaire fait aussi état que Step To Fame et Victory Team boitaient bas également.
Malgré l'absence de son jockey titulaire, Brad Pengelly, les couleurs de Ricky Maingard ont brillé hier. La surprise est venue de Purple Rock, confié à Swapneal Rama, qui s'est imposé à l'issue d'une ligne droite époustouflante. À l'occasion, son jockey l'a placé tranquillement en queue du peloton afin qu'il se détende. Au Tombeau Malartic, Purple Rock comptait même environ 3L de retard sur son plus proche adversaire, New Golden Age, tandis qu'en tête, Megamuthi menait à une allure modérée avec Varadiso sur son arrière-main. Cependant, en s'emparant de la position tête et corde, l'alezan de Raj Ramdin a poussé Declarator sur Laughistheanswer, qui a dû être repris. Bardottier a plaidé coupable pour « careless riding » (Rule 160 A (f)) et a été sanctionné d'une suspension de trois journées locales. Cette faute a permis à Ocean Drive South de trouver les barres dans le dos de Declarator, tandis que Red China, mal placé dans les stalles, s'est contenté de suivre en mid-field en one off avant d'être forcé encore plus en épaisseur à 500m de l'arrivée lorsque Sooful a déboîté sa monture pour se mettre dans le dos de Varadiso. Ce dernier a semblé pouvoir doubler la mise, mais à mi-ligne droite, il a commencé à verser à l'intérieur, gênant au passage Megamuthi, puis à l'extérieur lorsque Chisty a changé sa cravache de main. Ocean Drive South a aussi penché sur sa droite et n'a pu être accompagné comme il se doit par son cavalier. Toujours bon dernier à l'entrée de la ligne droite, Purple Rock s'est infiltré entre Right To Tango et New Golden Age et, grignotant du terrain à chaque foulée, il a surpris Ocean Drive South dans les derniers mètres.
Six journées pour Bardottier
Swapneal Rama a réalisé le doublé grâce à Brave Leader qui a réussi le pillar to post dans l'épreuve de clôture. Vu la présence de Social Network à son intérieur, on craignait que l'alezan entraîné par Amardeep Sewdyal ne puisse prendre le train à son compte. Du reste, Rama a sollicité sa monture sur environ 300 mètres avant de pouvoir prendre les choses en main. En revanche, il n'a visiblement pas fait assez d'effort pour essayer de prendre le commandement. Au premier passage du but, il est pratiquement à la même hauteur que le favori et la logique aurait voulu qu'il profite de son handicap et de son avantage à l'intérieur pour essayer de partir ou de faire travailler Brave Leader. Toutefois, Bardottier a préféré ramener sa monture qu'il a placée dans le dos de Billy Bojangles, réputé moins véloce, mais qui n'a cédé la position tête et corde qu'une centaine de mètres plus loin. Les commissaires ont sanctionné Bardottier sous le règlement 16 A (j) « for failing to ride Social Network to the satisfaction of the Stewards » d'une suspension de trois journées et d'une amende de Rs 20 000. Une fois en tête, Rama a pris le soin de réduire l'allure et lorsqu'il a demandé à Brave Leader d'étendre ses foulées à la rue du Gouvernement, ses adversaires ont dû être sollicités afin de le suivre. Dans la ligne droite, Brave Leader a versé à l'extérieur lorsque Rama a utilisé sa cravache, mais dès que le jockey mauricien ne l'a accompagné qu'aux bras, il a remis la tête à l'ouvrage pour tenir jusqu'au bout. À noter que Gold Medalist a été retiré de la course après avoir désarçonné son cavalier. Les mises sur ce cheval chez les bookmakers ont été remboursées et une déduction de 20 sous par roupie a été effectuée sur le cheval gagnant.
Outre Rama, Dillon s'est également offert un doublé hier. Le jockey de l'entraînement Rousset s'est d'abord signalé dans The Chintamun Gujadhur Cup, où la victoire d'un finisseur était attendue vu la présence de plusieurs chevaux rapides. Maniable, Glen Coco a cette fois opté pour la course d'attente. Or, grâce à sa ligne intérieure, il a pu se placer en quatrième position. Comme il fallait s'y attendre, Answeringenesis s'est installé aux commandes. De son premier couloir, Wavebreaker était sollicité pour garder la corde face à Nottinghamshire. Mystical Twilight se montrait ardent en cinquième position à l'intérieur de Sunset Breeze devant Cash Lord. Mal placé dans les stalles, Var's Dream s'est contenté de suivre en huitième position devant les véloces Galtero et Maestro's Salute, partis lentement. Fidèle à son habitude, Answeringenesis a imprimé une allure régulière avant d'être sérieusement accroché par Nottinghamshire dans la dernière courbe. Légèrement plus en retrait, Glen Coco s'est lancé au milieu de la piste pour forcer la différence à quelques dizaines de mètres du but. Var's Dream a démontré des qualités de bon finisseurs pour compléter le podium.
Doublés de Dillon et Rama
Dillon a doublé la mise sur Entrée à l'issue d'une sage course d'attente. On savait qu'il y aurait du rythme, certes, mais on ne prévoyait pas que The Tripster parte sur des bases aussi élevées. Le représentant de Simon Jones était sur sa fraîcheur, car il retrouvait la compétition après 10 semaines. Le port des œillères, harnachement qu'il essayait pour la première fois, n'était visiblement pas adapté vu les circonstances. Après avoir débordé Lucky Valentine, The Tripster a creusé l'écart dans la descente. Au poteau des 600m, il comptait plus de 5L d'avance sur Lucky Valentine, qui se faisait rattraper par Streetbouncer dans le dernier tournant. Chosen Dash était en embuscade à la corde devant Psycho syd et Nation Builder qui étaient suivis par Entrée et Navistar, tandis que New Hampshire ne précédait que Donnie Brasco. The Tripster a payé sa débauche d'énergie dans la ligne d'arrivée, où il a dérivé sur sa gauche. Nation Builder était lancé à l'intérieur, mais il n'a pu passer à la surmultipliée cette fois. Chosen Dash a pris l'avantage à son extérieur, mais Entrée faisait encore meilleure impression au milieu de la piste. Cependant, une fois le nez devant, le cheval de Gilbert Rousset a montré moins d'assurance, forçant Dillon à l'encourager avec la cravache. Ce faisant, Entrée a penché vers l'extérieur, obligeant Wiggins de diriger New Hampshire à son intérieur afin de pouvoir prolonger son effort jusqu'au bout. Cependant, le but est arrivé trop tôt pour le cheval de Vincent Allet.
Après deux journées sans, Robert Khathi a renoué avec le succès grâce à Plain Of Wisdom, qui a confirmé son étendard de favori dans The Strident Cup. Réputé bon finisseur, le représentant de Shirish Narang a été avantagé par l'allure régulière de Marron, qui a eu d'abord à compter avec Rock On sur son arrière-main, puis avec The Deacon qui avait fait le premier tournant en quatrième épaisseur. Impressed était également condamné à l'extérieur et il précédait In The Trenches, Plain Of Wisdom, Mexican Sun, Chosen Path et Dark Liability respectivement. Khathi a déboité sa monture à la route, mais il a attendu l'entame de la ligne droite pour se mettre en évidence. En quelques foulées, il s'est infiltré entre The Deacon et Dark Liability et, accompagné aux bras, il s'est imposé avec une certaine assurance. Chosen Path a été l'auteur de débuts remarqués et il est à surveiller à l'avenir.
Silver Snaffles récidive
Victorieux dans une valeur nettement inférieure avec l'apprenti Allyhosain en selle, Silver Snaffles a récidivé dans un Benchmark 51 sous la conduite de l'Australien Steven Arnold. Ce dernier a dosé les efforts de sa monture tout assurant une allure régulière avant de résister aux retours de Do Be Snappy et Sir Earl Grey. Le favori de la course, Orange Tractor était raccourci par rapport à sa dernière course et il a manqué de punch après avoir suivi dans le sillage du meneur. Muni à nouveau d'œillères, Sir Earl Grey a également obtenu un bon parcours en cinquième position à l'intérieur de Jama, mais il lui a manqué ce petit plus. Do Be Snappy restait sur une victoire dans une classe inférieure, et avec sa première ligne, on espérait le voir suivre non loin des meneurs, mais Goomany n'ayant pas insisté face à Seeking The Dream, il s'est retrouvé parmi les derniers lorsque Sir Earl Grey et Orange Tractor se sont placés sur les barres devant la monture de Hoolash. Interrogé par les commissaires, Goomany a expliqué que, voyant qu'il n'y avait pas d'espace entre Sir Earl Grey et Orange Tractor à 150m du but, il a décidé de diriger Do Be Snappy à l'intérieur. Et lorsque l'espace s'est créé entre ces deux chevaux, il s'était déjà engagé à la corde.
La septième épreuve semblait promise à Redwood Valley, qui avait joué de malchance deux semaines plus tôt dans une valeur supérieure. Emblem Royale montait, lui, de classe après avoir brillé dans la fourchette 0-25 sur 1850m, d'où sa cote généreuse chez les bookmakers. Sa première ligne était un avantage dont il a pleinement tiré profit puisqu'il s'est emparé de la position tête et corde après quelques foulées seulement. On prévoyait que Bridegroom Bertie lui dispute le commandement, mais il s'est élancé prudemment de son couloir extérieur pour évoluer en attentiste. Malheureusement pour lui, il a été condamné en troisième épaisseur vu que Redwood Valley suivait sur l'arrière-main de Prince Ariano et que tout juste derrière Charles My Boy et Streeet Boy se trouvaient sur la même ligne. Chisty a profité du train relativement lent pour améliorer sa position dans la descente. Cette offensive a contraint Goomany d'attendre la ligne droite finale pour amorcer son attaque, mais la course ayant été réduite à un sprint court, le favori n'a pu combler tout son retard sur le meneur, se contentant même de la troisième place. Bezamod semblait pouvoir faire la différence à mi-ligne droite, mais il a versé à l'intérieur et, après avoir été redressé, il n'a pu être accompagné comme il se doit sur la fin.

22e — COURSE PRINCIPALE — B66 – 1650M
 Hard Day's Night veut un trois à la suite

 Pour cette dernière journée avant la trêve de mi-saison, ce sont les chevaux de la C1&2 (B66) qui seront sous les feux des projecteurs dans une épreuve longue de 1650m. À première vue, la victoire devrait revenir à Hard Day's Night qui a la ferme intention d'étrenner sa série victorieuse.
L'élève de Rameshwar Gujadhur reste sur deux victoires acquises dans les deux dernières manches du championnat des 4-ans, une compétition qu'il a aisément remportée. Hard Day's Night n'a certes plus couru depuis la 17e journée, date à laquelle il n'avait fait qu'une bouchée de ses adversaires, mais il n'a pas chômé au training. Bien au contraire, il est allé crescendo, affolant le chronomètre plus d'une fois. La distance réduite de 200m n'est pas pour lui déplaire. Même s'il rencontre de meilleurs chevaux, on est d'avis qu'il sera difficile à mater s'il est aligné.
Hard Day's Night sera peut-être épaulé par Unbridled Joy qui n'a rien fait de mauvais en trois tentatives cette saison. Coursier d'expérience et combatif, le rallongement du parcours n'est pas pour lui déplaire. À défaut de victoire, une place est largement dans ses possibilités.
À l'entraînement Rousset, c'est Everest qui sera le porte-drapeau. Le gris reste sur deux bonnes tentatives, battu par Easy Lover et Split The Breeze. Il donne l'impression de bien s'entendre avec Nishal Teeha qui l'a principalement entraîné ces derniers temps à Port-Louis. Sa candidature, si elle se confirme, doit être prise au sérieux.
Ricky Maingard, qui a retrouvé le sourire hier avec l'extrême outsider Purple Rock, fera peut-être appel à Top Jet pour défendre ses couleurs. La dernière course de ce gris lors de la journée du Barbé (16e) doit être ignorée car il vaut plus que cela. Avec Pengelly sur le dos, il mérite d'être repris même si pour la victoire, ce sera une tout autre paire de manches.
Du côté de l'entraînement Gujadhur, on devrait retrouver Ready To Attack et Bulsara dans ce qui pourrait constituer une des dernières courses de la longue et riche carrière du dernier nommé. En effet, la dernière apparition de Bulsara en compétition remonte à la 9e journée (8e à 5,65L de Karraar). On retiendra toutefois qu'il s'est montré très régulier au training ces derniers avec pas moins de six galops rien que pour le mois de juillet. À noter qu'en raison de son âge avancé, il a bénéficié, au 1er août d'une réduction de trois points au niveau de son rating qui est passé de 64 à 61. En ce qui concerne Ready To Attack, il n'avait pas fait dans la dentelle pour son retour à la compétition il y a deux semaines malgré un surpoids de 14kg à la balance. Son entourage envisageait même de le faire courir hier avant de se raviser. La distance rallongée n'est pas pour lui déplaire, lui qui s'est facilement imposé sur 1600m en Afrique du Sud. S'il est aligné, il sera le principal challenger de Hard Day's Night.