Prakash Boolell, trouvé coupable dans une affaire d’escroquerie et radié du barreau en 2007, fait face à un nouveau procès pour escroquerie devant la Cour intermédiaire. Lors de la dernière audience, l’ancien avocat a fait part de son intention d’appeler d’autres témoins. L’avoué Booneshwar Sewraj avait été appelé à la barre des témoins.

Prakash Boolell voulait que ce dernier confirme s’il avait donné une déposition à la police dans cette affaire. Si l’avoué a confirmé ce détail, il n’a toutefois pas été en mesure de se rappeler qui avait retenu ses services dans cette affaire. L’audition des autres témoins repren- dra le 28 février.

Pour ce procès devant la Cour intermédiaire, il est reproché à Prakash Boolell d’avoir, le 23 avril 2012, fabriqué un faux document portant l’entête de la Cour suprême pour un de ses clients, un certain Moojmil Dookhy, lui faisant ainsi croire que la SBM allait lui verser Rs 12,7 M. Le client lui aurait remis la somme de Rs 130 000 pour les frais d’enregistrement de la cour.