Tamize Kanaksabee (France)

Il était une fois dans un pays lointain, le train
Qui siffla et sifflait plusieurs fois, trois fois.
Après, un Eden des arbres géants.
D’un bout à l’autre, le Paradis des vivants.
Le train sifflera l’alarme encore une fois.
Qui fera pleurer des âmes maintes fois.

Payons cher ces fleurs des arbres majestueux.
Vous nous abattez. Vous nous tuez.

Tamiseront plus les rayons ardents des soleils radieux.
Des rails de nos aïeux extirpés des entrailles de la terre.
Du Mahogany du Brésil, ces pépinières germées de fougères.
Arrivent des rails maudits posés sur du métal.
L’écho résonnera toujours et deviendra fatal.
Roland Armand, adieu la belle promenade.
Maintenant une ennuyeuse halte à la Cascade.
Avant de rentrer pour sortir en gare.
Traînant son lot quotidien de tintamarre.
Que de beaux rêves en d’horribles cauchemars.

Insigne en laiton de Dowler,
Birmingham, frappé de l’inscription MR (Mauritius Railway) avec couronne, sur le casque des officiers du train d’autrefois