Yatin Varma s’est rendu chez les Jeannot à Flic en Flac en vue de discuter du retrait de la charge logée contre lui par Florent Jeannot à la police. C’est le ministre de la Justice lui-même qui l’a confirmé. Tout cela fait suite à l’article publié par Le Mauricien, lundi après-midi, qui affirmait que des négociations avaient eu lieu entre le ministre de la Justice et la famille Jeannot à travers des intermédiaires. L’un d’eux, le PPS Reza Issack, dont référence est faite dans l’article, a également confirmé les rencontres.
Quant à Mario Jeannot, le père du jeune homme qui aurait été agressé par le ministre Varma après l’accident du 4 mai, il confirme plusieurs rencontres et des discussions à propos d’argent. Il révèle que Maurice Allet, Président de la Ports Authority et du PMSD, a aussi été l’un des intermédiaires venus plaider la cause du ministre de la Justice.
Florent Jeannot, la victime, a été entendu par les éléments du CCID pendant une heure cet après-midi. 
Les rencontres
Après plusieurs rencontres préalables au Port, dans une église et dans une écurie au Champ de Mars avec les intermédiaires, l’Attorney General a finalement été mis en présence de la famille Jeannot en fin de semaine dernière au domicile de ces derniers à Flic-en-Flac. Yatin Varma l’a confirmé lui-même. La dernière rencontre a eu lieu samedi jusqu’aux alentours de 23h en présence du député correctif rouge Reza Issack. 
La question d’argent et l’abandon des poursuites ont été au centre des discussions. Des sommes variant entre Rs 500,000 et Rs 2 millions ont été proposées. Le VPM Rashid Beebeejaun aurait été mis au courant de la teneur des négociations. 
Une déposition en bonne et due forme de Mario Jeannot, le père, sur la teneur exacte des discussions et de tous les intervenants, sera bientôt faite à la police. 
Entretemps, le fils, Florent Jeannot a été entendu par les officiers du CCID, lundi après-midi, pendant près d’une heure dans les bureaux de son avocate, Roubina Jadoo. Il a surtout été questionné sur ses dépositions concernant l’accident du 4 mai à Sodnac et ses allégations à l’effet qu’il avait été agressé par l’Attorney General et le père de ce dernier.
Pour rappel, Yatin Varma a toujours nié ces accusations malgré les nombreux témoignages à la police, après que le Premier ministre a assuré aux témoins qu’ils ne devraient pas s’inquiéter. Une enquête pour complot contre le ministre avait entretemps également été ouverte, et l’unique témoin, connu, en sa faveur s’est désisté quelques jours plus tard.