Magdalena Vosloo a écopé de 15 mois de prison après son passage en cour intermédiaire ce lundi 2 avril. Cependant, ayant déjà passé 532 jours derrière les barreaux, elle se retrouve désormais libre. La Sud-africaine de 39 ans devra toutefois attendre 20 jours afin que le DPP se prononce sur un éventuel avis d’appel.

Pour rappel, Marie Magdalena Vosloo est poursuivie pour avoir, le 5 octobre 2017, mortellement agressé sa belle-fille de 17 ans, Mundolene Vosloo, à l’hôtel Riu, au Morne. Reconnue coupable de coups et blessures après ses aveux à la magistrate, Magdalena Vosloo avait soutenu qu’elle n’était pas en bon terme avec sa belle-fille et que le jour des faits, après avoir eu une dispute avec Mundolene, elle a « perdu le contrôle » en lui donnant une gifle. Selon le frère de la victime, Miguel Vosloo, celui-ci avait fait état « de trois coups de poing » donnés à la tempe. La famille recomposée avait décidé de venir passer des vacances à Maurice lorsque les faits se sont produits.