THE AIR MAURITIUS MAIDEN CUP (GR.1) 2400M — 55+ (POIDS D'ÂGE) : Parachute Man cherche compensation

Après une semaine de repos bien mérité, les courses reprendront leurs droits avec une journée classique qui accueillera la plus prestigieuse épreuve de notre calendrier, la Maiden Cup. Dotée d'un Label de Groupe 1, cette course sera réservée aux chevaux possédant un Rating de 55 ou plus sur une distance de 2400m. Convaincant vainqueur dans l'édition 2016, Parachute Man défendra son trophée, mais face à lui se dresseront plusieurs concurrents valables, à l'instar d'Enaad, Scotsnog, Tabreek, Solar Star ou Qatar Springs, qui l'avaient tous devancé lors de leur dernière confrontation sur 2200m.
Lors de la vingtième journée dans The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy, l'épreuve préparatoire référence de la Maiden Cup disputée sur 2200m, on avait eu droit à une surprise de taille, non seulement avec la victoire de l'outsider Tabreek, mais surtout avec la déconvenue de Parachute Man, qui s'était contenté d'une modeste neuvième place à 8.70L du vainqueur. Une contre-performance attribuée par Ricky Maingard à une bousculade de son cheval et du fait que son jockey avait cessé de le monter dans la ligne droite après qu'un autre cheval soit monté sur ses postérieurs. Il faut aussi rappeler que ce jour-là, Parachute Man portait 61kg et rendait du poids à tous ses adversaires. Dans le Maiden, le cheval champion 2016 sera nettement avantagé au handicap vu que l'épreuve sera courue à poids d'âge.
S'il avait été touché dans le Golden Trophy, Parachute Man ne semble pas avoir gardé des séquelles comme en témoignent ses deux derniers galops. Le mercredi 16 août, il avait travaillé sur plus de 1400m sur la petite piste avec Kenny Gustave sur le dos, concluant le dernier kilomètre en 1.04.60, tandis que mardi dernier, soit le 22 août, il a été crédité de 1.02.36 sur les derniers 1000m traditionnels lors de son grass galop sous la conduite de l'apprenti Mayeven Chinapiel, et ce, sans forcer son talent. On peut même avancer que ce fils de High Chaparral est nettement mieux dans sa peau et qu'il se présentera au départ du prochain Ruban Bleu avec des ambitions légitimes. Il faut reconnaître que Parachute Man affrontera un lot plus compétitif par rapport à l'édition 2016, car la plupart de ses adversaires du jour ont déjà fait preuve de tenue. Strong onepacer, il adoptera sans doute la même tactique que l'an dernier, soit en se positionnant en one off dans le sillage d'un éventuel meneur avant de démarrer à 1000m de l'arrivée. L'attribution des lignes et la tactique de ses adversaires seront très importantes pour Parachute Man, qui avait trouvé en Netflix, plus rapide que lui la dernière fois. En l'absence de ce dernier, il est quasi certain qu'un autre cheval se sacrifiera pour lui compliquer la tâche. Avec seulement 58kg sur le dos, il peut cependant se sentir pousser des ailes et réaliser le doublé dans le Maiden. Et alors qu'on pensait que Brad Pengelly, lequel a déjà démontré sa science du pas, allait le piloter lors de cette course, à hier après-midi toutefois, il se chuchotait que c'est Rye Joorawon qui pourrait être appelé à monter Parachute Man. Ce duo, il faut le rappeler, avait remporté l'édition 2016 de fort belle manière. 
Enaad le principal danger
Auréolé d'un titre de champion stayer en Afrique du Sud pour la saison 2015-16 où il a été victorieux sur 2400m, 3000m et 3200m, Enaad sera un des favoris pour la victoire dans le Maiden 2017, épreuve pour laquelle il a été spécialement acquis. Tout comme Parachute Man, il est un produit de High Chaparral, qui est également le géniteur des célèbres Dundeel et So You Think, mais il est nettement moins imposant de taille que le cheval de Ricky Maingard. Enaad, il faut le rappeler, nous est venu avec un Rating sud-africain de 97 contre 83 pour Parachute Man qu'il n'avait jamais croisé durant sa carrière avant cette 20e journée. Dès ses débuts chez nous dans la Barbé Cup sur 1600m, cet élève de Ramapatee Gujadhur avait laissé entrevoir des qualités en complétant le podium derrière Tandragee et Easy Lover à l'issue d'une belle fin de course. Quatre semaines plus tard sur 2200m, Enaad se contentait de la deuxième place à 0.50L de Tabreek qui portait 3kg de moins que lui, mais il dominait tous ses autres adversaires. Du lot, Scotsnog, Solar Star et Parachute Man lui rendaient du poids et ils seront ses principaux adversaires à poids d'âge. La tenue d'Enaad ne faisant pas de doute, une course rondement menée serait à son avantage et on le voit capable de répliquer à une éventuelle attaque de Parachute Man à un kilomètre de l'arrivée. Dans ces circonstances, il peut permettre à Ramapatee Gujadhur de renouer avec le succès à ce niveau après la victoire de Vettel en 2015.
L'entraîneur de la plus vieille écurie sur notre turf pourra également compter sur Disco Al pour défendre ses chances. Ce coursier également a été acheté pour la grande épreuve, mais il était sur place depuis août 2016 et possède déjà quatre galops de course dans les jambes. Il compte comme meilleures performances chez nous deux deuxièmes places derrière Karraar et Solar Star sur 1650m et 1850m respectivement. Grand gabarit, il s'est distingué sur des parcours allant de 1600m à 2400m en Afrique du Sud, et il n'a pas été surclassé lorsqu'il s'est aventuré pour la deuxième fois sur 3200m. Sans ses oeillères, il n'avait été qu'un simple figurant dans le Golden Trophy. Il sera probablement confié à Imran Chisty qui l'a d'ailleurs piloté vendredi dernier lorsqu'il a travaillé sur deux tours en compagnie d'Enaad. Il est à inclure dans toutes les combinaisons dans cette joute classique.
De Bouclette Top ou Vettel, Ramapatee Gujadhur devrait tactiquement opter pour le deuxième nommé qui est capable d'influencer le déroulement de la course vu qu'il affectionne la course avec le pas. Après une saison 2015 faste où il enregistrait trois victoires consécutives de bout en bout, dont le Ruban Bleu, Vettel a été rattrapé par des ennuis de santé la saison suivante où il n'a que rarement couru. A sa reprise sur 1850m lors du 15e acte, il s'était effacé dans la ligne d'arrivée après avoir suivi sur l'arrière-main du meneur. Cette course semble lui avoir fait du bien si l'on se fie à l'aisance qu'il a démontrée lors de ses derniers galops. Reste qu'à neuf ans, la partie s'annonce compliquée face à ses adversaires du jour. Précédé d'une excellente réputation sud-africaine, Bouclette Top peine à retrouver sa meilleure forme. Certes, il avait pris une honorable troisième place dans le Maiden 2016, mais il échouait à 5.95L de Parachute Man. Il n'a pas été transcendant à l'heure des galops et il nous est difficile de pronostiquer en sa faveur.
Solar Star avec Juglall
Rameshwar Gujadhur pourrait également avoir au moins deux partants dans cette épreuve. Il aura comme porte-drapeau Solar Star, qui a déjà visité la winner's enclosure chez nous. C'était lors de la 15e journée sur 1850m lorsqu'il dominait Disco Al après avoir contourné le peloton dans la dernière courbe. Il lui a toutefois manqué ce petit plus à sa dernière sortie sur 2200m où il dut faire les extérieurs dans le dernier virage. Si Solar Star a été précédé par Enaad lors de leurs trois confrontations, il est bon de faire ressortir qu'à chaque fois, il rendait du poids au cheval de Gujadhur. Comme référence, on évoquera sa course du 2 juillet 2016 sur 3000m où il était handicapé à 57kg, tandis qu'Enaad ne portait que 52.5kg. Malgré cet écart, il n'avait échoué qu'à 2.75L. Sur cette performance, il faudra prendre la candidature de Solar Star au sérieux, d'autant qu'il devrait bénéficier de la monte de Nooresh Juglall, qui fera de déplacement de Singapour pour cet évènement. Après son excellente prestation sur deux tours le vendredi 18 août, Solar Star s'est montré transcendant vendredi dernier en compagnie de Mootahadee avec lequel il a sprinté en 1.00.87 sur 1000m. Independence est également éligible pour concourir à ce niveau et s'est montré à son avantage lors de ses exercices matinaux, mais son entraîneur devrait lui préférer un engament moins compétitif où ses chances de succès seront plus évidentes.
M L Jet avait surpris plus d'un en complétant le podium dans The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy sur 2200m qu'il abordait pour la première fois à l'issue d'une sage course d'attente. Si le 18 août il a travaillé principalement sa tenue, vendredi dernier, il a aussi travaillé sa vitesse concluant en 23.11 sur 400m après le but. M L Jet, il faut le rappeler, nous était arrivé avec une valeur sud-africaine de 102. Sa classe naturelle peut lui permettre de se glisser à nouveau dans les combinaisons gagnantes.
Duo atypique pour Rousset
Gilbert Rousset tentera de renouer avec le succès dans cette épreuve quatre ans après la victoire d'Intercontinental. L'entraîneur le plus prolifique sur notre turf, dont la marque est restée figée à 799 à l'issue de la 21e journée, pourra compter sur un tandem atypique Scotsnog-Tabreek pour défendre ses couleurs. Scotsnog a déjà fait ses preuves sur notre turf où il n'a jamais été surclassé en 11 sorties malgré un non placé enregistré cette saison sur 1500m. Il faut dire que son entourage avait prévu de l'aligner dans cette épreuve l'an dernier, après qu'il eut battu Parachute Man sur 1850m, mais une fièvre a bouleversé ces plans. Certes, Scotsnog n'a gagné sur 1400m cette saison, mais ses récents accessits sur 1850m et 2200m incitent à de l'optimisme dans le camp des Rousset. Il a axé ses derniers galops sur la tenue. Vendredi, il a été rejoint par Ready For Take Off dans la descente après avoir effectué un premier tour au canter et il a été accompagné dans la montée. À coup sûr, il sera avantagé si la course n'est pas lancée sur des bases élevées face à des adversaires ayant déjà prouvé leur tenue, mais on le voit capable de s'adapter à n'importe quel rythme et faire sentir sa présence à l'arrivée.
Tabreek fait partie des nouvelles acquisitions de Gilbert Rousset. Son parcours jusqu'ici n'est pas aussi exceptionnel que celui de Scotsnog, mais il a démontré des aptitudes sur les courses de distance avec une éclatante victoire sur 1850m à un niveau inférieur, puis en enlevant The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy sur 2200m au finish. Même s'il n'avait jamais été aligné au-delà des 2000m en Afrique du Sud, Tabreek donne l'impression de posséder beaucoup de stamina. Il l'a confirmé mardi lors de son galop en solo et vendredi dernier aux côtés d'In The Trenches. Certes, il ne portait que 53.5kg à sa dernière course, mais sur sa bonne forme du moment, l'exploit est envisageable.
Preetam Daby aura le choix entre Kingmambo's Legacy et Dreamforest pour porter ses couleurs dans cette épreuve. Le dernier nommé avait couru en progrès à sa deuxième sortie qui remonte à la 22e journée et le rallongement de la distance est à son avantage — il a gagné deux fois sur 2400m — malgré son petit gabarit (420kg). Kingmambo's Legacy est de forme plus longiligne et semble taillé pour les courses de distances. Il avait terminé à 10.60L de Speed Limit à ses débuts lors de la dernière journée sur 1650m après avoir hérité d'un parcours compliqué en épaisseur. Tout comme Dreamforest, il n'a pas travaillé vite durant la semaine écoulée. On pourra juger de son degré de forme dans les prochains jours.
Après des débuts discrets, Qatar Springs avait couru en progrès avec les œillères dans le Golden Trophy où il échouait à 4.25L de Tabreek. Cet élève de Jean-Michel Henry a travaillé sur le gazon mardi dernier, puis sur la petite piste vendredi dernier en compagnie de Wavebreaker qui a laissé une meilleure impression que lui dans la montée. Cependant, lorsque Ségeon l'a sollicité, il s'est bien repris pour conclure son travail correctement.
Trackmaster a validé son ticket de participation en remportant ses deux dernières courses sur 1850m et 2100m. Certes, il évoluait à un niveau inférieur, mais il a démontré les capacités d'un vrai stayer en sortant une belle accélération dans la ligne d'arrivée. Ce cheval d'Alain Perdrau a travaillé sa tenue lors des deux derniers vendredis en compagnie d'Olympic Bolt, réussissant 50.35 sur les 800m séparant le poteau des 600m et celui des 2400m. On ne connaît pas vraiment ses limites, mais il mérite un certain crédit pour les places malgré la différence de classe par rapport aux favoris.
Shirish Narang avait accueilli Mountain Master dans ses rangs dans le but d'avoir un partant dans le Maiden. Malheureusement, il a connu des ennuis de santé qui l'ont contraint de rester éloigné de la compétition pendant trois mois. Il n'a été qu'un simple figurant lors de ses deux dernières sorties. Il a axé son travail essentiellement sur la tenue, se permettant même d'effectuer 2 galops le même jour en quelques occasions. Il est difficile de bien le jauger.
 


Les partants probables
Cheval                                    Rating
Parachute Man                   79
Scotsnog                          74
Solar Star                         70
Bouclette Top                    68
Enaad                              68
M L Jet                             67
Disco Al                            65
Tabreek                            64
Vettel                               64
Kingmambo's Legacy          63
Qatar Springs                    62
Dreamforest                     60
Trackmaster                      60
Independence                    56
Mountain Master                 55
 


Tirage au sort jeudi à Bagatelle
Comme le veut la tradition, le tirage au sort des lignes pour les partants de The Air Mauritius Maiden Cup sera effectué à la veille de la parution du programme, soit le jeudi 31 août. Cet exercice se tiendra au Restaurant Eighty Eight, à Bagatelle à 19h30. À noter que les entrées seront rendues officielles le mardi 29 août bien que cette journée se déroulera un dimanche.


En appel
 Enquêtes de novo pour Bardottier

L'appel de Jeanot Bardottier contre ses suspensions sur Five Star Rock et Spin A Coin pour interférence, a été entendu mercredi. À l'issue de la plaidoirie de Me Yahia Nazroo, avocat du jockey plaignant Jeanot Bardottier, le comité d'appel, sous la présidence de Me Mehdi Mandrakhan, a ordonné la tenue de deux enquêtes de novo.
Me Nazroo a soulevé un point de droit sur le fait que l'un des commissaires siégeant au board, en l'occurrence, l'Australien John Zucal, dans les cas de Five Star Rock (18e journée) et de Spin A Coin (19e journée), « is not conversant in creole, the language with which my client is more at ease ». L'avocat a aussi ajouté que son client ne maîtrise pas l'anglais, langue utilisée par Zucal. Selon lui, vu qu'il n'y avait pas d'interprète lors de ces deux enquêtes, son client n'a pas eu « a fair trial since the principle of natural justice was not respected ». Pour soutenir ses arguments, l'homme de loi a fait référence au cas d'Andiamo/Rythm of The Rock devant la cour suprême, qui avait tranché en faveur du jockey Christian Hanotel contre Barry Paterson, car le jockey Français n'était pas « english conversant » et n'avait pas bénéficié du support d'un interprète.
Me Sanjay Buckhory, avocat du Mauritius Turf Club (MTC), a avancé que l'utilisation du Français, de l'Anglais et du créole « has been a long standing practice ». Il a soutenu que dans le cas d'un jockey qui ne parlait que l'Italien (Ndlr : Juares Marcialis ), le board des commissaires avait eu recours à un interprète. De plus, il a avoué qu'il y a eu des traductions partielles et que, dans ces deux cas, ce sont plutôt les séquences vidéo qui doivent peser le plus lors de la prise des décisions.
Me Mandrakhan, qui était assisté de Me William de Robillard, Me Firoz Hajee Abdoola et de Patrick Pougnet, a donné gain de cause au plaignant. Il a ordonné deux enquêtes de novo qui devront être tenues par un nouveau board et que les coûts des présents appels soient remboursés au jockey Bardottier. Ce dernier pourra donc monter à l'occasion de la journée du Maiden avant de purger sa suspension de trois semaines pour interférence sur Megamuthi lors de la 21e journée. Ce même jour, le jockey mauricien avait aussi écopé d'une mise à pied de trois journées et d'une amende de Rs 20 000 pour ne pas avoir monté Social Network à la satisfaction des commissaires. Il a fait appel contre cette sanction.


Partants probables 23e
 1 1850m (0-25) (Cavaliers Mauriciens)
Zagazig, Caracal, Alberts Day, Anafesto, Bright And Blue, Prince Ariano, Prince Of Arabia, Jullidar, Halabaloo, Son Of Sardar, The Blue Streak, Spin A Coin, Sea Pass
 
2. 1365m — B36
Charleston Hero, Mexican Sun, Pride Rock, Black Parrot, It's My Party, Sierra Redwood, All Magic, Rock On, Prince George, Chester's Wish, Spy Fiction*, Zen Master, Imperial Dancer, Galtero, Brachetto, Skip The Red, Purple Rock, Dark Force, Ice Run, Marron, Baron Bellet, Golden Ball, In The Trenches, Maxamore, Ready For Take Off, The Deacon, Chosen Path, Rob's Jewel
 
3. 950m — B46
Promissory, Shap Shap, Answeringenesis, Mount Hillaby, Wavebreaker, Rumbullion, Fortissimo, In The Loop, Forward Drive, Act Of Valor, In The Trenches, Var's Dream
 
4. 2200m — B56
Netflix, Rap Attack, Bastille Day, Dustan, Independence, Orange Tractor, Parker, Greys Inn Control, Mountain Master, Olympic Bolt, Candy Rock, Gharbee, Dawn Raid
 
5. 1600m — (50+)
Netflix, New Hampshire, Rap Attack, Tandragee, Bouclette Top, Bulsara, Awesome Power, Easy Lover, Open Heir, Unbridled Joy, Mr Leyend, Seven Fountains, One Cool Dude, Olympic Bolt, Recall to Life, Karraar
 
6. The Air Mauritius Maiden Cup (Gr.1) 2400m — 55+ (Poids d'âge)
Kingmambo's Legacy, Dreamforest, Bouclette Top, Enaad, Disco Al, Vettel, Solar Star, M L Jet, Independence, Qatar Springs, Parachute Man, Mountain Master, Trackmaster, Scotsnog, Tabreek
 
7. 2100m — B36
Emaar, Saarikh, Prince Of Arabia, Avail, Seeking The Dream, Seven Oceans, Roman Silvanus, Silver Dice
 
8. 1500m — B31
Rock Hard, Rasta Rebel, Without A Doubt, Sierra Redwood, Dark Liability, Carson City, Kilroy, Prince Of Arabia, Marron, Gold Medalist, Roman Silvanus, Shield Of Thunder, Succession Plan, Rob's Jewel