L’accord de pêche entre le Japon et Maurice a longuement été commenté par Alan Ganoo lors de la conférence de presse du Mouvement Patriotique, ce samedi 8 août.

Pour rappel, il est actuellement question d’une éventuelle signature d’accord de pêche avec les Japonais. Au niveau du MP, « qui n’est aucunement contre un renforcement au niveau d’un accord de pêche avec le Japon », des questions subsistent toujours. Le président du parti, a sous-entendu « qu’un accord de ce type devrait être scrupuleusement analysé pour éviter tout dérapage comme la pêche baleinière ».

Alan Ganoo a tenu à faire ressortir que même si le Japon entretient de bonnes relations commerciales avec Maurice, les clauses de cet accord devraient préciser « que la pêche des baleines dans les eaux mauriciennes est interdite » même pour des raisons scientifiques comme le justifient les Japonais.

Commentant cette fois la réforme électorale, le président du MP a réitéré le fait qu’un consensus est nécessaire pour un bon équilibre dans le système. Il a profité de l’occasion pour remettre en avant qu’il faut impérativement une nouvelle loi sur le financement des partis pour combattre le money-politics.

Alan Ganoo est aussi revenu sur les travaux de la cour internationale de justice qui pour lui est « une nouvelle page de notre démocratie qui s’écrit en ce moment ». Le président du mouvement se dit ému du soutien que certains pays ont apporté à Maurice. Au Mouvement Patriotique, ils sont « confiants que la cour tranchera en faveur de Maurice mais déplorent les documents erronés que les Britanniques ont présentés. Alan Ganoo a soutenu que « les arguments utilisés étaient d’une bassesse surprenante qui frise la malhonnêteté ».