Le PMSD a fait hier matin le bilan de son congrès-anniversaire tenu hier à Ébène. Selon Aurore Perraud, porte-parole du parti, environ 12 000 personnes ont assisté à cet événement. C’est le signe, dit-elle, que le PMSD « est un parti d’avenir », comparé à d’autres « qui connaissent l’hémorragie en ce moment ».
Les 60 ans du PMSD ont été célébrés lors d’un congrès à l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval hier. Selon Aurore Perraud, environ 12 000 personnes étaient présentes. Cette estimation a été faite en se basant sur le nombre de places aménagées sur le lieu. Pour la porte-parole du parti, cette assistance démontre que « le PMSD est plus fort que jamais, alors qu’on nous traitait de petit parti et de béquille il n’y a pas longtemps ».
Elle ajoute que le parti aborde ainsi l’avenir « avec sérénité ». Ce qui cadre avec le slogan choisi pour ce congrès-anniversaire, à savoir “hier, aujourd’hui, demain”. Aurore Perraud n’a pas manqué de faire un parallèle entre le succès du PMSD et « certains partis qui connaissent l’hémorragie, qui volent en éclats ».
Pour la porte-parole du PMSD, si le parti a traversé 60 années et demeure « toujours fort » aujourd’hui, « c’est parce qu’il a toujours été avec le peuple et partage des valeurs sûres ». Aurore Perraud a aussi souligné que « le PMSD est un parti d’unité nationale et représente toutes les composantes de la population », ce qui se reflète d’ailleurs dans la composition de son nouveau bureau politique, renouvelé hier.
Celui-ci a été désigné comme suit : Xavier-Luc Duval (leader); Ramalingum Maistry (président); Thierry Henry, Somduth Soborun et Nizar Dowlut (vice-présidents); Mamade Kodabaccus (secrétaire général); Gilwyn L’Assiette (assistant secrétaire général); Roshan Seetohul (trésorier); Aurore Perraud et Abbas Mamode (porte-paroles); Patrice Armance (président aile jeune); Manish Cushmajee (secrétaire aile jeune); Malini Seewocksing (présidente aile féminine); et Nathalie Gopee (secrétaire aile féminine).