Quelques répliques des députés de la majorité et de l’opposition lors de la séance parlementaire de ce mardi 4 novembre 2018

« I’m happy the Minister Mentor has changed his mind. » (Ameer Meea sur la nécessité d’un poste de police à Vallée-des-Prêtres)

« Don’t refer to the Chair. I’m in the Chair now. » (Joe Lesjongard au député Meea, rappelant que le député Lesjongard avait déjà soulevé des questions sur le poste de police de Vallée-des-Prêtres)

« I was not expecting exhibits to be produced. » (Ameer Meea devant les minuscules cellulaires saisis en prison)

« I’ve reassured him… There is no need to fear to come to Mauritius. » (La VPM Daureeawoo sur le cas de l’Agaléen Arnaud Poulay, menacé d’expulsion de l’archipel)

« I would not have written the letter that way. » (La VPM Daureeawoo en au moins deux occasions sur la lettre adressée à l’Agaléen Poulay suite à un “sit-in” de protestation en septembre à Agalega)

« With my limited knowledge of geography and I’m not an engineer, I’m not that stupid. » (Ivan Collendavelloo, tout perfide, répondant à Bashir Jahangeer sur les risques de pollution des “boreholes” avec de l’eau de mer)

« Another fancy claim from fanciful people. » (Collendavelloo répondant à Adrien Duval sur le même problème de l’eau de mer dans des “boreholes” dans le nord)

« The question is a very tough question. » (La VPM Daureeawoo au sujet des économies avec des ampoules LED pour l’éclairage des rues)

« This might be so. I took office much later. » (Le ministre Sesungkur sur les permis alloués à Jean-Claude Bastos de Morais)

« The question is not addressed personally. But to the FSC. The FSC has to investigate the Management Companies which due diligence was carried out. » (Reza Uteem suite à la remarque susmentionnée de Sudhir Sesungkur)

« I hope you’ll put your feet down… There is a huge scandal brewing. We are being taken down to 1945. » (XLD protestant contre la teneur de la réponse à la PNQ)