Initialement évalué à un peu plus de Rs 3 milliards en 2011, le prix du Bagatelle Dam a connu une augmentation graduelle au fil des années, passant de Rs 5,6 milliards en 2014 à Rs 6,4 milliards en 2016 avant d’atteindre Rs 7,1 milliards en 2017. La raison de cette hausse est liée aux travaux additionnels entrepris avec un “Cut Off Wall” et les services d’un deuxième consultant. Le ministère de l’Énergie et des Services publics a approuvé une réclamation Rs 701 600 des consultants en juin 2017.

Par ailleurs, avant 2013, les projets de drains mis en œuvre par la Wastewater Management Authority (WMA) étaient financés par le gouvernement à travers des subventions. Depuis 2013, la WMA a obtenu des prêts du gouvernement pour financer la mise en œuvre de ces projets. Au 30 juin 2016, six accords de prêt d’un montant total d’environ Rs 3,2 milliards ont été signés entre le gouvernement mauricien et la WMA. Au cours de l’exercice 2016- 17, un autre accord d’un montant de plus de Rs 1 milliard a été signé, soit le 15 septembre 2016. Au 30 juin 2017, les subventions en direction de la WMA s’élevaient à plus de Rs 2,8 milliards. Le rapport de l’Audit relève également qu’aucun budget n’a été prévu pour le Rivière des Anguilles Dam en 2016-2017.

Un projet considéré comme prioritaire pour les habitants du Sud ainsi que pour le secteur touristique. Rs 174,8 millions avaient été dépensées jusqu’à fin juin 2017.