Le derby de Curepipe entre le Cercle de Joachim et le Curepipe Starlight SC, hier au stade George V et comptant pour la sixième journée, a tourné à l’avantage du champion en titre, qui s’est imposé 3-0 devant un adversaire qui ne l’a inquiété qu’en deux occasions. Le leader de la BMPL, l’ASPL 2000, n’a pas eu à forcer face à l’AS Quatre-Bornes.
Le score de 3-0 pour Joachim porte la marque d’Abraham Odame, qui a trouvé la faille en deux occasions. On savait le CSSC au plus mal, ce qui a permis aux coéquipiers de Percy Buckland de se balader, même s’ils ont parfois eu peur devant leurs buts.
« Il nous faut travailler encore plus. Nous avons trop de déchets techniques », se lamente Sarjoo Gowreesungkur, qui a repris les rênes du CSSC à l’intersaison. Ces fameux déchets, on les voit dès la demi-heure de jeu, lorsque Cédric Permal, fraîchement arrivé à Joachim en provenance de l’ASVP, envoie un centre millimétré à Abraham Odame, qui trompait Olivier Clarisse et envoyait le cuir au fond des buts.
« On a fait trop de cadeaux à l’adversaire », admet l’entraîneur curepipien. En effet, à la 36e minute, Guiyano Chiffone chipa le ballon à Derek Louis. Erreur fatale ! L’ailier du Cercle de Joachim n’eut pas besoin de grand-chose pour envoyer d’un tir puissant le ballon dans la cage de Clarisse, qui ne pouvait que constater les dégâts.
À la mi-temps, la rencontre était déjà pliée. « Je vient d’avoir le groupe pour travailler et les résultats commencent à suivre », analyse Abdel Ben Kacem, l’entraîneur du Cercle de Joachim. Pourtant, de retour de la pause, c’est le CSSC qui prend les choses en main. Deux tirs cadrés, coup sur coup, forcent Christopher Caserne à se coucher (48e).
Enhardis par cette double attaque, le CSSC part à l’assaut des buts adverses.
Sur un centre de Fabrice Pauline (63e), Ashley Nazira, d’une tête puissante, forçait encore une fois Caserne à la parade. Rattrapés par l’enjeu, Chiffone et consorts reprenaient du poil de la bête. Rasdarisingh s’illustrait mais son tir passa au-dessus des buts de Clarisse (68e).
Et la persévérance des banlieusards paya, lorsque Brandon Citorah piqua un ballon au milieu d’un léger cafouillage, puis adressa un centre à Abraham Odame. Il y alla de son petit doublé de l’après-midi. « Cette victoire nous redonne le moral. On voit que le travail paie », estime Abdel Ben Kacem.
De son côté, Sarjoo Gowreesunkur fulmine. « Avec 2-0 dans les jambes, nous avons couru après le score. L’adversaire, lui, a géré la rencontre. Nous, nous étions condamnés à jouer le jeu ». Avec cette défaite, la situation du CSSC ne s’arrange pas. Le club de la ville lumière végète aux abords de la zone de relégation.
Par contre, tout semble aller pour le mieux pour le leader de la BMPL, qui a été défier l’AS Quatre-Bornes au stade Germain-Comarmond. L’ASPL 2000 a obtenu une victoire facile (3-1) contre le club de la ville des fleurs. Un petit doublé d’Adrien Botlar, aux 5e et 49e minutes, et un but d’Olivier Randrianandrasana, dit Ronaldo, ont contribué à la défaite des Quatre-Bornais. Arnaud Stafford a réduit la marque pour les visiteurs à la 23e minute.
On notera au passage le festival de buts du Pamplemousses SC contre les GRSE Wanderers. 9-0 : l’addition est salée pour les Sudistes, qui n’arrivent toujours pas à enlever le moindre petit point en six journées. Les tendances se précisent…