Le Cercle de Joachim a consolidé sa première place au classement en disposant, dimanche, du Pamplemousses SC (2-0) au stade Anjalay. Ce résultat permet aux hommes de Joe Tshupula de consolider leur première, avec 54 points en 26 sorties, soit trois points de mieux que l’ASPL 2000, vainqueur le même jour de Chamarel SC sur le score de 6-1.
Les artisans du succès de Joachim ont pour nom Yannick Dig Dig et Guyanno Chiffonne. Mais avant de pouvoir savourer les trois points, les Curepipiens ont eu à s’évertuer devant les buts de Pamplemousses SC, jusqu’à ce que Yannick Dig Dig n’ouvre enfin le score à la 88e minute.
Puis, il a fallu attendre les arrêts de jeu (92e) pour que Guyanno Chiffonne se mette en évidence et consolide l’avance de son équipe.
Cette victoire permet donc aux Curepipiens de maintenir l’écart de trois points qui les séparaient de l’ASPL 2000, leur poursuivant direct.
Mais l’ASPL 2000 a également réalisé une bonne opération lors de cette 26e journée, en disposant de Chamarel SC 6-1, au stade St François Xavier.
Le festival offensif a commencé dès la 22e minute, par Ludovic Lafoudre. Il a d’ailleurs été l’artificier en chef, avec trois autres buts aux 58e, 78e et 88e minutes. Entretemps, Chamarel SC aura réduit le score (56e) par l’entremise d’Isaac Mensah, mais Didier Legrand et Andry ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils ont eux aussi inscrit leurs noms sur la feuille de match après leurs buts aux 79e et 90e minutes respectivement.
La surprise, par contre, est venue de la lanterne rouge, l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers, au Stade Sir Gaëtan Duval. Dans un match qui opposait le tout nouveau « giant killer », l’AS Quatre-Bornes au dernier du classement, on s’attendait à une rencontre facile pour les Quatre-Bornais.
Mais c’est le contraire qui s’est produit ! Contre toute attente, les protégés de Gaëtan Poché ont remporté les trois points en jeu. D’ailleurs, ils se sont signalés dès la 3e minute, par l’entremise de Mike Denis. Ensuite, c’est Rogelino Antalika (90e) qui a permis aux Flacquois de remporter leur deuxième victoire de la saison.
Par contre, la joute entre le CSSC et l’AS Rivière du Rempart, au stade George V, n’a livré ni vainqueur, ni vaincu. En effet, les deux équipes se sont séparées sur le score de 2-2, après avoir vu les Nordistes mener 2-0.
C’est en effet Jonathan Edouard qui ouvre la marque dès la 10e minute, avant que Jason Rungasamy ne corse l’addition à la 71e. Fort de cette avance, les protégés de Tony François relâchaient la pression. Mal leur en a pris, puisque Yannick Moutou permettait aux Curepipiens de revenir une première fois au score à la 88 (2-1), puis de repartir avec le point du nul grâce à son deuxième but dans les arrêts de jeu (90+3, 2-2).
Enfin, dans le dernier match, Petite Rivière Noire FC et La Cure Sylvester se sont neutralisés (0-0), sur la pelouse du stade Germain Comarmond, à Bambous. Les joueurs de l’Ouest ont raté une occasion de coller aux basques de l’ASPL 2000.