Le Real n’a terminé qu’avec dix points d’avance, mais les choses ont évolué dans le sens de la marche. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Dès le premier quart, les protégés de Neva Vadiveloo prennent six points (16-10) et maintiennent leur avantage au deuxième (16-13, 32-23).
Ils se feront surprendre au troisième quart (12-15, 44-38). Mais ce petit revers n’aura pas de conséquence, l’avance du Real augmentant même pour aller jusqu’à 60 au dernier quart. Le score final verra le Real s’imposer par 60-50.
L’EDB Cassis n’a pu maintenir, de son côté, la même lancée que contre les Vuillemin Soldiers. Quelques jours auparavant, les gars de Clency Pragassa se sont imposés 87-60 qui leur a parfois donné un peu de fil à retordre, au vu du score. Les Soldiers ont toujours maintenu un petit retard pendant la rencontre, en s’inclinant de 11 points lors du dernier quart.
Dans un match en retard, BBRH-Hoop a pris le dessus sur les Malherbes Harlems sur le score de 89-29. Les Curepipiennes ne sont jamais rentrées dans la rencontre, se faisant distancer dès le départ. Au dernier quart, elles ont pris l’eau de toutes parts, avec un retard de 22 points (29-7) pour s’incliner 89-29.
Par ailleurs, la tournée des équipes seychelloises a commencé depuis lundi. Les équipes juniors des Premium Cobras et de la sélection seychelloise ont chacune disputé une rencontre face aux joueurs du Centre national de formation de basket-ball (CNFBB), dirigé par Charles Tassin.
Lundi, Les Mauriciens se sont imposés 54-24. « C’est un signe de progrès », se réjouit Hedley Han, président de la Fédération mauricienne de basket-ball.
Hier, la sélection mauricienne affrontait son homologue des Seychelles. Dnas un match serré, ce sont finalement les jeunes Dallons qui se sont imposés d’une courte avance (71-69). « Les deux équipes ont bien joué. Les Mauriciens ont laissé entrevoir de belles choses. »
Ce soir, une équipe composée des joueurs de Premium Cobras et de la sélection seychelloise affrontera les représentants du CNFBB.
Sur un autre sujet, Maurice a fait officiellement acte de candidature pour l’organisation de l’édition 2017 de l’Afrobasket U16. Le dossier a été envoyé en début de semaine. Pour l’instant, le dossier est au stade d’étude par la FIBA Afrique, qui devra attribuer l’organisation des championnats d’Afrique en mars prochain.
« Nous ne savons pas qui sont les autres pays qui ont postulé. Mais nous devons commencer à travailler sur le plan de travail et le cahier des charges », explique Hedley Han.
Ce plan consiste à mettre en place la stratégie marketing et communication, l’aspect technique et organisationnel, ainsi que tous les autres éclaircissements que pourrait demander l’instance africaine. « C’est un gros cahier de charges. Mais nous devons être fins prêts si nous voulons obtenir l’organisation de ce tournoi », indique encore le président.