Le comité directeur de la FIBA Afrique a confié l’organisation de la prochaine édition de l’Afrobasket U16 masculin prévue pour juillet 2017 à Phoenix. La décision a été ratifiée au cours de la dernière assemblée générale de la FIBA Afrique.
Pour l’instant, la FIBA Afrique n’a pas encore annoncé officiellement que Maurice a hérité de l’organisation de la compétition. Mais le président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), Hedley Han, soutient que l’organisation a bien été confiée au pays. « Nous avons reçu l’accord verbal de la FIBA Afrique. Nous attendons maintenant d’avoir la version écrite. »
Toujours est-il qu’il a déjà pris son bâton de pèlerin pour commencer la préparation de cet événement. « Déjà, nous attendons le cahier des charges complet pour commencer à approcher les éventuels partenaires du projet », lance Hedley Han.
Cette nouvelle réjouit d’autant plus le président de la FMBB qui souligne que Maurice pourra, en tant que pays organisateur, aligner une sélection nationale. « Ce sera l’occasion pour nos jeunes de s’exprimer pleinement. Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons accueillir une compétition de cette envergure. » Deux autres pays sont qualifiés d’office. L’Égypte, championne d’Afrique, et le Mali, dauphin des Pharaons lors de l’édition 2015, remettront leur titre en jeu.
Cela dit, une telle compétition nécessite une rénovation complète des infrastructures, ainsi que d’autres aspects sur lesquels le comité organisateur aura à se pencher. Ainsi, dans le cahier des charges, on note la présence — condition sine qua non — d’un minimum de deux terrains d’entraînements ou d’échauffement à proximité du lieu où se tiendra la compétition, de logements convenables, de marquages du terrain spécifiquement liés au basket-ball.
« Ce sont des aspects techniques que nous devrons vérifier et compenser là où il le faudra. Il faut savoir que nous devons respecter ces critères pour que nous puissions obtenir cette compétition », avance encore le président.
Mais la FMBB doit avant toute chose militer pour la réparation totale du gymnase de Phoenix, qui abritera la compétition. « Il y a eu quelques réparations. Mais il faudra que ce soit bien réparé pour avoir l’aval du comité de la FIBA », ajoute le président.
De plus, il nous revient que le tableau électronique serait endommagé. Autre chose à réparer, selon Hedley Han. Mais il lui faut avant tout nommer les responsables des différentes commissions. « La compétition se tiendra en juillet. Nous attendons de recevoir les spécificités de la FIBA Afrique pour nommer les responsables des sous-commissions. »