Le sprinter champion de la seconde partie de la saison se nomme Beat The Retreat. Le cheval de Patrick Merven a été sans pitié pour ses adversaires et l’a emporté avec une facilité déconcertante. Cela fait longtemps qu’on n’a pas vu un cheval de sa trempe sur le sprint au Champ de Mars.
Beat The Retreat l’a emporté facilement. Son accélération a été foudroyante dans les derniers 100m et Prince Of Thieves n’y a vu que du feu. À la décharge de ce dernier, il faudrait souligner qu’il a trébuché au départ et s’est retrouvé plus en retrait que prévu. À bien voir, on croit que du côté de Gilbert Rousset une tactique avait été choisie pour que les deux engagés aient les meilleures chances de leur côté. Mais la faute de Prince Of Thieves est quelque part venue brouiller les cartes. Sinon, la monture de Donovan Dillon aurait pu offrir une meilleure résistance au petit champion de Patrick Merven.
Cela dit, Beat The Retreat a été d’une autre classe. Déjà, avant ses débuts, il n’était pas passé inaperçu et a réalisé une bonne entrée en matière. Lors de son succès, il avait démontré un très bon potentiel et, la semaine dernière à l’entraînement, il avait affolé les chronomètres en réalisant moins de 0’45 sur 800m. Samedi, il a réalisé moins de 0’35 sur les derniers 600m.
Pour en revenir à la course, il faudrait faire mention que l’absence d’un vrai meneur, ou plutôt le tirage au sort des lignes, avait rendu l’analyse de la course moins limpide. Mootahadee et Prince Of Thieves n’avaient pas hérité d’une très bonne ligne car ils étaient ceux qui étaient susceptibles de mener les opérations. Curieusement, c’est Charles Lytton qui a pointé en tête alors qu’on sait pertinemment qu’il n’est pas à l’aise dans la position tête et corde. Cédric Ségeon sur Ernie n’a pas insisté.
Finalement, c’est Mootahadee qui a pris les devants pour imposer un bon rythme à la course. Prince Of Thieves s’est rapproché vivement dans la descente pour se porter sur l’arrière-garde du meneur. Il paraissait alors plus facile que Mootahadee et Charles Lytton. Tandragee n’était pas mal placé, tout comme Ernie. Beat The Retreat attendait son heure en compagnie de One Cool Dude. Avant le dernier virage, Prince Of Thieves a attaqué, un peu trop tôt à notre avis, vu qu’il avait eu à surfaire un peu dans la partie initiale. Mais étant donné que Mootahadee n’allait plus, il ne pouvait pas vraiment attendre. Il a pointé le nez avant d’être dominé par Beat The Retreat.
One Cool Dude a bien terminé et a accroché la troisième place devant Ernie, qui a fait ce qu’il a pu. Tandragee a sans doute vu cette compétition plus dure car il ne s’est pas mal dépensé depuis le début de la saison. Charles Lytton a complètement cédé après avoir animé les premiers 300m. Mootahadee a montré ses limites comme on s’y attendait. Reim n’a pas été dans le coup.
Il faut féliciter tout l’entourage de Beat The Retreat pour ce beau succès et pour avoir trouver un cheval de cette trempe.