Les championnats du monde terminés, la préparation en vue des Jeux du Commonwealth est déjà enclenchée pour les boxeurs mauriciens. À raison de dix séances par semaine, et en attendant la concrétisation de stages en Inde et en Australie, tout est mis en oeuvre afin d’aborder cette échéance, prévue à Gold Coast en Australie en avril de l’année prochaine, dans les meilleures dispositions.
« Nous n’avons obtenu que des accords verbaux avec les dirigeants indiens et australiens. De plus, nous n’avons actuellement aucune idée du nombre de boxeurs qui feront partie de la délégation », souligne le directeur technique d’origine cubaine, Roberto Ibanez. Ce dernier s’attend tout de même à beaucoup d’assiduité et de détermination de ses protégés. « Les sélectionnés seront ceux qui seront les mieux préparés et qui seront le plus au point. Il ne sera pas question de palmarès ou de place réservée », insiste-t-il. Dans l’optique de la préparation, un déplacement est prévu aux Seychelles du 26 courant au 1er octobre dans le cadre de la Regatta Cup.
Au sein de la sélection, Merven Clair a de nouveau été sollicité, après sa récente participation aux championnats du monde. Le boxeur de la catégorie -69 kg aura comme coéquipiers Damien Paris (-64 kg) et Cédric Olivier (-91 kg). Ils seront accompagnés de Richard Sunee (entraîneur), Barthelino Bancal (chef de délégation) et Stephano Hélène (arbitre-juge). Par la suite, Roberto Ibanez se rendra à Rodrigues du 6 au 12 novembre. Ce déplacement s’insérera dans le cadre des réunions qu’il tiendra avec les responsables des régions, dont la première est prévue aujourd’hui à partir de 10h à Vacoas.
« Ces rencontres devront se dérouler chaque deux mois afin que nous puissions hausser le niveau de ces responsables techniques et également organiser le travail à la base. De plus, il serait souhaitable que les entraîneurs régionaux puissent assister aux séances d’entraînement des présélections nationales au moins deux fois par semaine », avance le Cubain.
Par ailleurs, tout porte à croire que le championnat de la Commission Jeunesse et Sports de l’océan Indien (CJSOI) se déroulera à Maurice vers la fin de cette année. Pour rappel, elle devait se dérouler le mois dernier, mais avait été reportée en raison d’un nombre insuffisant de pays participants. Reste que les dirigeants de l’Association mauricienne de boxe, réunis hier soir, souhaitent voir plus loin en organisant une compétition d’envergure dans l’île l’année prochaine ou en 2019. Les arbitres-juges ne seront pas négligés, car un cours pour l’obtention d’une étoile devrait se tenir à Maurice l’année prochaine.