Merven Clair ne se trouve qu’à deux étapes de la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio. Engagé en huitièmes de finale de la catégorie -75 kg hier après-midi au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé au Cameroun, le boxeur mauricien a facilement pris la mesure du Togolais John Olawale Koudeha, comme en témoigne le score identique de 30-26 lors des trois rounds. Il affrontera en quarts de finale demain après-midi le Ghanéen Musah Rahman Lawson.
Médaillé d’or aux derniers Jeux des îles, Merven Clair n’a pas raté son entrée dans cette compétition. Lors du combat arbitré par le Russe Sergei Morozov, avec comme juges le Grec Evangelos Bougioukas, l’Iranien Babak Bordbar, le Hongrois Roland Juhasz, le Polonais Maciej Dziurgot et l’Italien Mario Pizzardo, il a dans une certaine mesure bouleversé la hiérarchie, le Togolais étant n°3 de cette catégorie et 13e au classement mondial. « Ce succès ne peut qu’apporter un plus et surtout motiver le groupe. Il s’agira désormais de maintenir le rythme et surtout de demeurer concentré », avance l’entraîneur national, Judex Bazile.
Le prochain adversaire de Merven Clair sera donc Musah Rahman Lawson. Un boxeur qui n’est pas un inconnu dans le camp mauricien du fait qu’il s’était incliné en quarts de finale par K.O. technique au 2e round face à Jean-Luc Rosalba lors des derniers Jeux d’Afrique. Depuis, le Ghanéen évolue dans la catégorie supérieure. Au palmarès de ce boxeur de 22 ans qui a pris la mesure du Nigérian Mojeed Adeniji par K.O. technique au 2e round hier soir figure une médaille de bronze décrochée au cours des derniers championnats d’Afrique.
Reste qu’un autre favori de cette catégorie a également chuté hier. Il s’agit du Kenyan Nickson Abaka, tête de série n°2, qui s’est incliné face au Zambien Benny Muziyo. De ce fait, les trois autres quarts de finale opposeront le Bostwanais Chikanda Zibani (tête de série n°1) au Congolais Anauel Ngamissengue, le Camerounais Ntsengue Dieudonné au Tunisien Yahia Elmekachari (n°4) et le Marocain Badr-Eddine Haddioui au Zambien Benny Muziyo.
Pour rappel, Richarno Colin et Kennedy St Pierre effectuent leur entrée en compétition aujourd’hui. Le premier nommé affronte le Kenyan Victor Nyadera en huitièmes de finale de la catégorie -64 kg lors du premier combat de l’après-midi. De son côté, Kennedy St Pierre défie le Nigérian Wesley Apochi pour une place en demi-finales. Ce combat sera le septième de l’après-midi. Quant à Jean-Luc Rosalba, éliminé dimanche, il a dû se faire poser sept points de suture, ayant été blessé au crâne lors de son combat face au Camerounais Salif Njikam.