Mahen Jhugroo ministre du Logement et des Terres, Eddy Boissezon ministre de la fonction publique,  Roubina ministre de l’Egalité des genres et Sunil Bholah ministre du Commerce ont tenu leur point de presse hebdomadaire cet après midi, vendredi 6 avril afin de mettre en exergue plusieurs PNQ abordés lors des derniers travaux parlementaires.


La brutalité policière a été au premier rang de cette rencontre. « Concernant brutalité policiere pa zis dans moris ki ena, dans bocou bann lezot pays ena » a fait ressortir Mahen Jughroo.

Il a tenu a démentir les affirmations du leader de l’opposition, Xavier Luc Duval qui a déclaré que la CID de Curepipe est connu comme une base de torture. « Pa acoz quelques brebis galeuses ki nu bizin generalise, sa dan tou profession ena » a-t-il déclaré. Il a d’ailleurs salué le travail entrepris par les policiers de la localité.

Mahen Jhugroo est aussi revenu sur quelques chiffres, de janvier 2015 a ce jour, comme cité par le ministre mentor lors de l’exercice des questions, au sujet des cas « alleged » de brutalités policières, 541 ont été enregistrés, a-t-il précisé.