Stéphan Buckland (36 ans) et Karen Foo Kune (30 ans) ont été élus jeudi et vendredi après-midi, représentants des sportifs au sein du Comité Olympique Mauricien (COM). L’ancien athlète de haut niveau a été élu de facto, du fait qu’aucun autre athlète n’a fait acte de candidature tandis que l’ancienne badiste, conseillère municipale de Beau-Bassin/Rose-Hill a obtenu 7 voix contre 2 à la triathlète Fabienne St Louis.
Élu pour la première fois en 2009, Stéphan Buckland est un ancien sportif que l’on ne présente plus dans le giron sportif, ayant pris part à trois éditions des Jeux Olympiques, soit Sydney (2000), Athènes (2004) et Beijing (2008). Ce dernier, qui en est à son deuxième mandat lance un appel pour que les différentes fédérations sportives jouent pleinement leurs rôles. « Chaque fédération doit désigner un représentant qui fera la liaison avec moi pour ces quatre prochaines années. Cela n’a pas été le cas lors de mon premier mandat et c’est mon plus grand regret. Je compte aussi intervenir pour qu’un représentant des sportifs siège à la High Level Sport Unit (HLSU) », explique-t-il.
« Durant mon précédent mandat, j’ai eu l’occasion de participer aux congrès de l’Association des Comités Nationaux Olympiques Africains (ACNOA) à l’étranger et aussi me rendre en Suisse, plus particulièrement à Lausanne pour élire un président représentant des sportifs au plan mondial », ajoute-t-il. Concernant l’élection de Karen Foo Kune, l’exercice s’est déroulé au siège du Comité Olympique Mauricien (COM) à Port-Louis en présence du premier vice-président, Rajiv Rajcoomar, du secrétaire général Vivian Gungaram et du président Philippe Hao Thyn Voon. Il est à noter qu’une quinzaine d’invitations avait été lancée à d’anciens olympiens mauriciens ayant été présents à au moins l’une des deux dernières éditions des Jeux Olympiques tenues en 2008 et 2012. Seulement 9 d’entre eux ont répondu à l’appel.
C’est Karen Foo Kune qui l’a emportée avec 7 voix contre 2 pour Fabienne St Louis. « Je vais mettre mon expérience au service du sport mauricien et emmener ma contribution en tant qu’ancienne athlète. Avec Stéphan Buckland, nous avons un but et nous avons déjà des projets que nous souhaitons concrétiser. C’est important de vulgariser le sport pour toucher la masse », souligne Karen Foo Kune.