Photo illustration @yb-group.net/

La balance commerciale de Maurice a été déficitaire d’environ Rs 10 milliards en décembre 2017, soit une hausse de 25,2% comparativement au montant enregistré pour le mois correspondant de 2016. La faible croissance (+4,6%) des recettes d’exportation en décembre dernier n’a pas suffi pour atténuer l’augmentation substantielle (+15,5%) de la facture d’importation.

Selon le dernier relevé mensuel de notre commerce extérieur publié ce matin par Statistics Mauritius, la valeur totale de nos exportations (incluant les recettes provenant de l’approvisionnement des navires) s’est élevée à environ Rs 7,5 milliards en décembre 2017, contre Rs 7,1 milliards en décembre 2016. Cependant, ce relevé montre que les exportations domestiques et les réexportations ont rapporté moins comparativement à décembre 2016. Les recettes totales ont diminué de Rs 44 millions pour s’établir à près de Rs 6,5 milliards.

La valeur des produits alimentaires exportés a diminué (de Rs 2,8 milliards à Rs 2,4 milliards). Il en a été de même pour les produits manufacturés divers (dont le textile), dont les recettes ont atteint environ Rs 2,5 milliards (-Rs 13 millions). En revanche, on a noté une augmentation des exportations des produits manufacturés « classified chiefly by material » et de machines/ équipement de transport.

S’agissant des importations, la facture est passée de Rs 15,1 milliards en décembre 2016 à Rs 17,4 milliards en décembre 2017. Cette progression est expliquée principalement par des importations accrues de produits pétroliers (de Rs 2,3 milliards à Rs 3,8 milliards), de machines/ équipement de transport (de Rs 3,6 milliards à Rs 3,8 milliards), de produits alimentaires (de Rs 3,2 milliards à Rs 3,3 milliards) et de produits manufacturés « classified by material » (de Rs 2,1 milliards à Rs 2,3 milliards).

Les principaux fournisseurs de Maurice ont été dans l’ordre : la Chine (Rs 2,8 milliards), l’Inde (Rs 2,7 milliards), l’Afrique du Sud (Rs 2 milliards), la France (Rs 1,3 milliard) et l’Arabie Saoudite (Rs 945 millions). Les cinq premiers marchés à l’exportation ont été : les Etats-Unis (Rs 821 millions), le Royaume-Uni (Rs 756 millions), la France (Rs 678 millions), l’Afrique du Sud (Rs 479 millions) et l’Espagne (Rs 399 millions).

Sur la base des données préliminaires concernant la balance commerciale pour les trois derniers mois de 2017, le déficit trimestriel total se monterait à Rs 31,6 milliards. Et en tenant compte du déficit pour la période janvier-septembre 2017, soit Rs 67,8 milliards, le montant global pour toute l’année 2017 se situerait autour de Rs 99 milliards. En 2016, la balance commerciale avait affiché un déficit de Rs 81,6 milliards.