Le groupe CIEL s’est distingué, hier soir, lors de la présentation des Corporate Reporting Awards 2018 en enlevant directement deux trophées avant de réaliser la passe de trois grâce à Bank One dans lequel le groupe détient 50 % du capital. Initiatrice depuis une vingtaine d’années des Corporate Reporting Awards, la firme PwC n’a pu procéder à l’attribution des trophées dans deux catégories (corps paraétatiques/ compagnies publiques non cotées et celle des sociétés cotées), le jury qualifiant de décevant le niveau des rapports annuels des sociétés participantes.

Le groupe CIEL a enlevé les trophées dans les catégories « Online Reporting » et « Risk Management Disclosures » pour les institutions non financières. Dans le premier cas, le jury a observé que le groupe s’est mis résolument sur la voie de l’« Integrated Reporting », utilisant les outils appropriés pour faire le lien entre les informations contenues dans son rapport annuel, le site web de l’entreprise et en mettant à profit d’autres moyens de communication. S’agissant de la gestion des risques, le jury a estimé que CIEL « was to the point and demonstrated a higher level of transparency ». L’autre groupe nommé dans cette même catégorie était Rogers & Co Ltd. Avec Bank One dans la catégorie des institutions financières, le groupe CIEL devait compléter son hattrick.

« Le groupe croit vraiment dans la transparence et la bonne gouvernance. Toutes les compagnies qui en font partie sont concernées que ce soit au niveau des opérations, de l’administration financière ou encore de la gestion des risques. Nous mettons tout en oeuvre pour assurer la visibilité du groupe », a déclaré Jean-Pierre Dalais, Chief Executive de CIEL Limited, au Mauricien.

Deux sociétés faisant partie du groupe IBL se sont aussi démarquées lors de la remise des CRA 2018 : LUX* Island Resorts Ltd dans la catégorie « Corporate Governance Disclosures » et Phoenix Beverages Limited dans celle réservée aux entreprises du SEM-10 (les dix valeurs les plus liquides ou les plus fortement capitalisées du marché officiel). LUX* a eu à faire face à une rude concurrence du groupe MCB dans sa catégorie. Le groupe hôtelier, indique le jury, a appliqué le nouveau code de bonne gouvernance et l’a démontré dans son rapport annuel. « Je suis très heureuse de noter que l’équipe continue de démontrer une certaine consistance dans l’application des principes de bonne gouvernance. Nous ne cessons d’apprendre et de partager notre expérience dans ce domaine », a commenté Vishnee Payen, Groups Sustainability & Corporte Social Responsibility Manager chez LUX*. Pour sa part, Linley Herbu, Financial Accountant chez Phoenix Beverages, a indiqué que des efforts soutenus ont été déployés pour que l’entreprise soit récompensée dans sa catégorie. « C’est un travail d’équipe », a-til ajouté. Selon le jury, Phoenix Beverages a su se réinventer en matière de présentation de ses opérations et résultats, démontrant une couverture très large des divers aspects de l’« integrated reporting ».

Par ailleurs, le groupe MCB a été une nouvelle fois récompensé, s’octroyant le trophée dans la catégorie « Risk Management Disclosures » réservée aux institutions financières. « Nous sommes très fiers d’être reconnus comme un groupe qui a su présenter les éléments de la gestion des risques, que ce soit au niveau de la gestion des crédits, ou celui des opérations en général. Je pense que nous avons été très transparents », a déclaré Jean Michel Ng Tseung, Chief Executive MCB Investment Holding Ltd. Par ailleurs, PwC a, pour la première fois, attribué un trophée à une société du Global Business, en l’occurrence New Frontier Properties Limited. Dans cette catégorie, deux autres sociétés avaient été nommées : Atlantic Leaf Properties Ltd et Greenbau Properties Ltd. Le gagnant, pour le jury, a fait montre de clarté dans la présentation de son rapport annuel.