Sur les 1 216 candidats ayant pris part au “resit” du Certificate of Primary Education (CPE), 1 012 ont réussi, ce qui représente un taux de 81,55%, constituant ainsi une nette amélioration par rapport aux résultats de 2013 (76%) et 2014 (70,8%). C’est l’anglais qui enregistre le plus fort taux de réussite, soit 82%, tandis que le français est au bas du tableau, avec 66%.
Alors qu’ils avaient obtenu un U, équivalent à un échec aux examens d’octobre dernier, cinq candidats au “resit” du CPE ont décroché un B dans la matière qu’ils avaient pris. Deux candidats se sont ainsi distingués en anglais, deux autres en science et un en français. « Cela démontre que la qualité des résultats s’est aussi améliorée », souligne Brenda Thanacoodee-Soborun, directrice du Mauritius Examination Syndicate.
Le “resit exam” s’est tenu le 21 décembre dernier dans 43 centres, soit 38 écoles à Maurice, quatre à Rodrigues et un à Agalega. Sur les 1 315 candidats qualifiés pour cet examen, après les résultats du CPE, seuls 1 216 ont passé l’examen. De ce chiffre, cinq ont obtenu un B, 21 ont obtenu un C, 235 ont obtenu un D et 531 ont obtenu un E. Toutefois, 204 candidats n’ont pu décrocher un “pass”. À Rodrigues, sur les 55 candidats, 46 ont réussi, soit un taux de réussite de 83,64%. Ces résultats du “resit” permettent ainsi de réajuster le taux global de réussite au CPE 2015, qui passe donc de 77,68% à 81,15%.
Cet examen introduit depuis 2013 vise à donner une nouvelle chance aux candidats nécessitant un “pass” supplémentaire dans une matière pour obtenir leur CPE. Cette année, 803 candidats avaient repassé l’examen d’anglais, 241 le français, 289 les mathématiques, 25 l’histoire/géographie et 16 les sciences. Le taux de réussite pour ces matières s’établit comme suit : 82% pour l’anglais, 78% pour les maths et science, 77% pour l’histoire/géo et 66% pour le français.
Pour ce qui est des “private candidates”, sur les 220 ayant pris part à l’examen de “resit”, 165 ont réussi, soit un taux de 75%. On note par ailleurs que les filles ont enregistré une performance supérieure aux garçons avec un taux de 84,88% de réussite, contre 79,01%. Le réajustement de la performance globale des filles et des garçons pour le CPE 2015 passe ainsi à 86,19% et 76,08% respectivement.
Les enfants ayant réussi à cet examen pourront être admis dans un collège l’année prochaine. Les parents ont reçu une liste de collèges dans leurs régions respectives, où ils peuvent faire une demande d’admission pour 2016. Ceux ayant échoué ont l’option de redoubler de classe dans leur école ou d’entrer en section “prévoc” dans un collège, où ils auront également l’opportunité de repasser le CPE l’année prochaine.