La Fondation Pierre Ah Sue (FPAS), du nom du PDG de la firme Sotravic, a lors d’une cérémonie hier à laquelle participait le vice-Premier ministre et ministre des Finances et du Développement économique, Xavier-Luc Duval, remis des chèques à des ONG et à des individus d’un montant total de Rs 3 millions. Il s’agit, a indiqué M. Ah Sue dans son discours, d’un soutien financier à la concrétisation de 24 projets et initiatives identifiés pour 2013 dans différents domaines.
De son côté, le VPM a laissé entendre que pour résoudre les problèmes rencontrés dans les écoles ZEP, le gouvernement est disposé à financer la construction de cuisines dans ces établissements scolaires dans lesquels les repas seraient préparés. Ces cuisines seraient confiées à des ONG intéressés. Il a également fait un appel aux firmes privées, qu’outre le CSR, elles contribuent également à soulager les sinistrés des récentes pluies qui ont tout perdu, grâce aux dommages causés par les eaux.
Huit des projets touchent à l’éducation. Les bénéficiaires sont ELI Africa (Mauritius), le Mouvement pour le Bien-être intégral des Enfants de Baie-du-Tombeau, l’Institut Cardinal Jean Margéot, le Chagos Refugees Group, le Mouvement Civique de Baie-du-Tombeau/Ecole de la Vie, le Terrain for Interactive Pedagogy Through Arts (TIPA), l’école primaire de Riche-En-Eau et L.M. Naicken Murugapa, pour une aide financière à ses études à la SITEC-MITD.
Quatre projets sont axés sur la santé, l’aide aux senior citizens et à ceux qui ont un handicap. Les ONG concernées sont la Mauritius Mental Heath Association, la Fondation Georges Charles, la Congrégation des Soeurs de Charité de Notre-Dame du Bon et Perpétuel Secours qui accueillent, dans leurs homes de Belle-Rose et de Rose-Belle, des personnes âgées se trouvant dans la précarité, et la Palliative Care (Mauritius) Ltd.
Trois projets visent à pourvoir l’approvisionnement alimentaire à des personnes qui en ont besoin. Le soutien financier est accordé au Mouvement Civique de Pointe-aux-Sables, SOS Children’s Village et la Ramalingarillam Society.
Trois projets ont trait aux campagnes de sensibilisation contre l’abus de la consommation d’alcool et le tabac, contre la toxicomanie et le VIH/Sida. Elles sont menées par Lakaz A, le Centre de Solidarité pour une nouvelle vie et le club sportif Pointe-aux-Sables Mates.
Ce club, que parraine depuis des années Sotravic, particulièrement en raison du fait que Pierre Ah Sue habite lui-même cette localité, a reçu un autre chèque de la FPAS pour l’item ayant trait au sport. Il s’agit d’un soutien direct aux athlètes et à la formation de jeunes footballeurs. Le Trust Fund for Excellence in Sports et le SSR National Cricket Grounds Trust en ont également bénéficié.
La protection de la biodiversité et celle de la flore intéresse également la FPAS. Ainsi, depuis trois ans, Sotravic, avec le concours de la Wildlife Foundation, gère un programme de pièges à mouches dans le but d’améliorer l’environnement sanitaire dans le village de Mare Chicose.
Deux projets de développement communautaire, initiés par les forces vives de Cluny et de Mare Chicose bénéficient également d’un financement de la part de la FPAS.