À 37 ans, le paysagiste Gael Soupe possède un terrain à Deux Bras, New Grove, où il fait de la permaculture et vit de façon écolo. Cet ancien habitant de Moka a emménagé il y a trois semaines et vit à fond son rêve. Il souhaite être autonome et se détacher du monde matériel.
Loin des bruits du village et des ronronnements des véhicules, Gael Soupe accueille Scope dans un paysage verdoyant. Chaussant des bottes, le grand brun montre fièrement ses plantes, la swale, et indique où il souhaite faire un bassin. En marchant tout le long de son terrain de 1,3 arpent, il explique l’utilité de la swale. “Cela sert à capter le plus d’eau possible et permet de ne pas perdre les substances nutritives. Le sol reste humide.” Du cacaoyer au tamarinier, on voit de tout, même les arbres fruitiers quasi inexistants comme le coeur de boeuf. “Je me demande pourquoi les Mauriciens achètent des pommes alors que nous pouvons nous procurer des fruits locaux”, dit-il.