Le banquet organisé en honneur à Son Altesse Royale, le prince saoudien Abdulaziz bin Saud bin Nayef bin Abdulaziz Al Saud, tenu lundi soir à Balaclava, a créé la polémique du fait de l’absence de femmes. Ce dîner, organisé par le député Showkutally Soodhun, en tant que président de la Saudi Arabia Friendship Association, n’était en effet destiné qu’aux hommes, aucun nom de femme ne figurant d’ailleurs sur la liste des invités. Ainsi, une employée de la Mauritius Film Development Authority n’a pas pu accéder à la salle. « On m’a demandé de me mettre à l’extérieur. On aurait dû préciser que les femmes n’étaient pas invitées », dit-elle.

Seule exception : les membres féminins de la presse, qui n’ont pas été refoulés après la fermeture de la porte de l’hôtel. Une table était même réservée à ces derniers. Interpellé sur les raisons justifiant l’absence d’invitations aux femmes, un organisateur a été dans l’incapacité de répondre. « Je ne commente pas ces histoires. Il est très diffi cile pour moi de pouvoir répondre. Je n’ai fait que de donner un coup de main », dit-il au Mauricien.