• A la State House – Absence des ministres, sauf du DPM Collendavelloo lors du lancement d’un livre sur le Réduit par la présidente de la République.

Les ponts sont littéralement coupés entre la State House et la Government House. Aucun ministre du gouvernement Jugnauth, sauf le Deputy Prime Minister et leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, n’était présent à la cérémonie officielle du lancement du livre sur Le Réduit par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, cet après-midi. Devant un parterre de membres du corps diplomatique et également le vice-président de la république, Barlen Vyapooree, elle a évoqué le scandale des dépenses encourues avec la Platinum Card du clan Sobrinho en soutenant avoir déjà remboursé les dépenses.

« J’ai tout remboursé depuis mars 2017 », devait faire ressortir la présidente de la république, qui se dit « être une victime d’un Trial By the Press ». « I have been vilified, judged and sentenced », a-t-elle fait ressortir en ajoutant que « I believe we are living dark days ». Elle parle de “vérités partielles” dans cette affaire. Poursuivant ce qui semble être une contre-attaque de la présidente de la République, elle déclare que « je ne souhaite pas ces moments à mes pires ennemis. Je n’ai rien à me reprocher ».

Ameenah Gurib-Fakim s’est interrogée sur le timing de ces informations à la veille de la Journée internationale de la Femme et du 50e anniversaire de l’indépendance de Maurice.

Commentant sa présence à la State House, Ivan Collendavelloo a justifié sa présence par le fait qu’il soit un férue de la littérature. D’ailleurs, Ivan Collendavelloo n’a pas voulu réagir au discours de la présidente « J’estime que c’est aux journalistes de venir réagir au discours », a-t-il déclaré.