Quatre témoins, à savoir le petit Tushal Rughoobin alias Niven, l’unique rescapé du drame de Camp-de-Masque; son cousin Satyaveer Rughoobin, aussi connu sous le nom de Pawan; le témoin oculaire Jugdis Jhankur et le Sergent Nauthoo, du poste de police de Camp de Masque, sont retournés hier matin à l’endroit où avait été commis le meurtre de Yeshna Rughoobin, 14 ans, et de sa grand-mère, Reshma Rughoobin, 54 ans, pour une reconstitution des faits en présence des éléments de la Scene Of Crime Office (SOCO) de la Northern Division, du personnel du poste de police de Camp de Masque et des proches des deux victimes.
Cela fait un peu plus d’un mois que le village de Camp de Masque a été secoué par la mort subite et injuste de deux habitantes de la localité : Yeshna Rughoobin, une adolescente de 14 ans, et sa grand-mère Reshma Rughoobin, 54 ans. Le 26 février dernier, toutes deux avaient été sauvagement assassinées par un adolescent de 17 ans, Tavish Ausman, également un habitant de l’endroit. Après avoir commis ce double meurtre, l’adolescent, qui n’avait pas encore quitté le lieu du crime, avait tenté de se donner la mort en s’automutilant, mais les enquêteurs l’avaient sorti de la maison des Rughoobin à temps et l’avaient conduit à l’hôpital de Flacq pour qu’il reçoive les premiers soins, après quoi il avait été transféré à l’hôpital Jeetoo.
Remis de ses blessures, Tavish Ausman a obtenu sa décharge le 17 mars dernier. Il est actuellement détenu au Juvenile Detention Centre à Petite-Rivière. Une histoire de coeur serait à l’origine de cet acte de barbarie. Son premier interrogatoire, effectué par les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT), s’est tenu durant la journée de vendredi aux Casernes centrales. L’enquête est supervisée par l’Inspecteur Ahmad Taujoo.
Rappelons que le petit frère de Yeshna Rughoobin, Tushal, 11 ans, avait également été poignardé ce jour-là mais a été plus chanceux. Il a couru chercher de l’aide auprès d’un passant, après quoi des voisins l’ont conduit d’urgence à l’hôpital de Flacq. Après avoir subi une importante intervention chirurgicale et fait un séjour de près de deux semaines à l’hôpital, Tushal Rughoobin a obtenu sa décharge.