ÉCURIE MAINGARD : Fin d’une longue disette

Après quatre semaines sans victoire, Robbie Burke a retrouvé le sourire avec Captains Bounty et Elusive Love

L’écurie Maingard et son jockey Robbie Burke ont mis fin leur série de quatre semaines sans victoires samedi dernier avec les bien cotés Captains Bounty et Elusive Love. En effet, depuis la victoire de Straight Jab lors de la 29e journée, on n’avait plus revu ce duo dans la winner’s enclosure.
« We have had an awful couple of weeks recently, unable to bag a winner. It’s probably the longest bad spell I can remember having in Mauritius. Now it’s nice to come back with two wins with only three runners on the card », s’est félicité Robbie Burke à sa sortie de la jockey’s room samedi après-midi. « The horses were there but couldn’t find that little extra to pass the winning post first. It was quite frustrating you know but the most important thing is that we finally put an end to it », a déclaré l’Irlandais.
Notre interlocuteur a beaucoup apprécié la victoire des Captains Bounty qui l’a fait de bout en bout dans The Toparadis Trophy, enregistrant dans la même foulée sa deuxième victoire de la saison. « He has progressed beautifully since his first run here. We gave him every chance early on. He is a light-framed animal. He has worked himself hard in the morning and it’s nice to see him winning two in a row », a affirmé le triple jockey champion. Pour lui, Captains Bounty reste un cheval difficile à monter. « He is maturing nicely. I served my sentence but I honestly believe I didn’t do anything wrong on the horse on his debut. He is a difficult horse to ride. His South African form speaks for itself as he has got beaten by more than 20L at his last start. And we could see here the very first time he came to the racecourse on competition day when he was declared non-running, when he was quite naughty at the gates. He is a horse for the future that we must continue to educate. It’s simply great for the stable to see him win two races », a soutenu Robbie Burke.
« I need only a good draw with Desert Sheik »
Ricky Maingard a abondé dans le même sens que son jockey dans sa déclaration d’après course. « Je trouve scandaleux que son jockey ait écopé de 4 semaines de suspension pour ne pas avoir monté le cheval au mieux de ses possibilités à sa première course. Je ne comprends toujours pas. C’est bien dommage car c’est un cheval extrêmement délicat et difficile. Il l’a démontré par la suite. Il n’a pas reçu un coup de cravache depuis qu’il court », a déclaré l’entraîneur. Selon lui, ce n’était pas calculé de diriger les opérations. « Si quelqu’un d’autre avait voulu aller  devant, on serait mis derrière et cela n’aura changé en aucune manière le résultat de la course car il était le meilleur cheval aujourd’hui (ndlr: samedi). »
Si Captains Bounty remportait sa deuxième victoire sur notre turf, ce fut la grande première pour Elusive Love dans l’épreuve de clôture. Avec deux accessits en autant de sorties, ce cheval n’a fait que confirmer ses bonnes dispositions actuelles en se montrant le meilleur au finish. Il a relégué le favori Hancock’s Dynasty à environ une longueur et ce, dans un style très plaisant. « He was a little bit disappointing at his last outing, when unable to kick in the straight. This time, I think the tongue tied helped him as it made him concentrate more on his job », a affirmé Robbie Burke. Pour lui, Elusive Love ne peut que progresser et sera un des chevaux à suivre chez l’écurie Maingard en cette fin de saison.
Invité à se prononcer sur Desert Sheik qu’il pilotera dans la Coupe d’Or,  Robbie Burke dira que tout dépendra du tirage au sort des lignes au départ. « All I need is a good draw », a-t-il simplement dit sans vouloir dévoiler ses batteries.