Chanteur et pianiste aux multiples facettes, le Franco-Mauricien Marc Gris oriente tout ce qu’il entreprend vers la musique. Celui qui a une maîtrise du classique s’aventure dans le jazz-pop, la variété française et se révèle un coach vocal pour différentes fonctions. À Maurice depuis trois semaines, Marc Gris en profite pour renouer avec la scène locale et partager ses connaissances et expériences avec les autres. Il donne rendez-vous au public le 1er avril au 55 Lounge à Grand-Baie.
Son look décontracté – petite chemise légère, jeans bleu et savates – et son teint bronzé pourraient laisser croire qu’il est en vacances, à profiter du beau soleil. Tout en admettant qu’il savoure des moments privilégiés avec sa famille, le chanteur et pianiste Marc Gris nous confie qu’il est aussi à Maurice depuis trois semaines pour le travail. En plus d’être attendu sur la scène du 55 Lounge à Grand-Baie, le vendredi 1er avril pour une prestation live, le jeune homme a un calendrier rempli.
Artiste né à La Réunion d’un père français et d’une mère mauricienne, Marc Gris est performeur et coach de chant. En plus des scènes, il se met à la disposition des débutants pour leur enseigner le piano et des enfants pour l’éveil musical. Marc Gris fait également du coaching pour les speechs. “Si un directeur d’entreprise a des difficultés pour s’adresser à une audience lors d’un meeting, mon rôle est de lui montrer le ton à adopter, et la manière d’articuler et de formuler ses phrases.” Si seulement c’était tout ! Marc Gris s’est lancé un nouveau défi pour les trois mois qu’il passera à Maurice : il composera la musique de films, courts-métrages et spots publicitaires.
Si tout ce que touche Marc Gris est lié à la musique, c’est parce qu’il y a eu contact très tôt. Sur un ton ravi, il raconte que cela a probablement commencé quand il était dans le ventre de sa mère. Cette dernière, animatrice de radio, s’occupait de la programmation musicale quand elle était enceinte de lui. Puis, son père le berçait en jouant de la guitare. “Cette combinaison a dû avoir un effet positif sur moi”, dit-il, en souriant.