Le ministre de l’Environnement, Raj Dayal, a qualifié « d’état d’urgence écologique » la situation environnementale dans laquelle se trouve notre planète, se référant à la conférence des parties (COP 21) qui a lieu actuellement à Paris. C’était hier, lors du lancement d’une campagne de deux semaines, Harel Mallac Go Green, par la firme précitée, à Port-Louis.
Citant des experts, Raj Dayal a estimé que cette conférence est la dernière chance pour sauver la planète de la destruction massive qui la menace à cause du changement climatique en cours. « Maurice, qui ne contribue que de façon négligeable au bouleversement climatique actuel, en souffre d’une manière tout à fait démesurée. » Il a indiqué qu’il se rend à Paris le 5 décembre pour participer à la COP 21 « pour obtenir réparation en bonne et due forme de cette injustice auprès des nations les plus riches de la planète afin de remédier à notre grave manque de financement et de technologies nouvelles pour prévenir sinon limiter les dégâts dont nous souffrons déjà en termes de catastrophes naturelles. »
Raj Dayal a mentionné ses « efforts inlassables en tant que ministre de l’Environnement, visant à un retour à la nature, qui a été transformée par l’homme durant les quatre derniers siècles de manière pas toujours durable. » Les activités humaines ont certes été à la base du développement socio-économique, dit-il, « mais ont également causé la majeure partie des dégâts irréversibles à notre environnement naturel exceptionnel, riche en biodiversité. »
Pour sa part, le directeur du groupe Harel Mallac, Antoine Harel, a souligné que la campagne Go Green est destinée à sensibiliser, pendant deux semaines, les employés du groupe à l’importance de la protection de notre environnement. Cette initiative vise à conscientiser les employés du Groupe Harel Mallac aux enjeux environnementaux et les regrouper autour d’une cause commune à travers une série d’activités. « Chez Harel Mallac, nous croyons fermement en la responsabilité sociale et environnementale à l’intérieur de l’entreprise », a-t-il affirmé, avant d’indiquer que son entreprise investit énormément dans le bien-être de ses employés et les encourage à s’engager dans des actions qui aideront à préserver la planète pour les générations futures.