Les collèges d’État remettront cette semaine aux élèves de Forms I à IV et à ceux du Lower VI, leurs résultats aux examens de fin d’année. Mais dans les établissements régionaux particulièrement, les enseignants et les recteurs appréhendent une baisse de niveau ainsi que le redoublement des élèves de Form IV et de Lower VI en vue d’une meilleure préparation aux examens de SC et de HSC. Cependant, il n’est pas rare que les responsables de ces collèges soient confrontés à un refus catégorique des parents dont l’enfant doit redoubler. Ils préfèrent aller chercher une place dans les collèges privés pour que leur enfant puisse monter en Form V et en Upper VI.
L’autre préoccupation dans les collèges régionaux d’État : le désintérêt des élèves pour les matières scientifiques après la Form III dans le sillage de l’introduction du National Assessment dans ces matières. Les élèves seraient démotivés, dit-on, par les mauvais résultats obtenus lors de cette évaluation nationale. Il y aurait seulement 25 % à 30 % des élèves qui opteraient pour cette filière d’études jusqu’au SC, contre 66 % dans les National Colleges. Ce qui n’est pas sans conséquence pour les enseignants de chimie, de biologie et de physique qui se retrouvent en nombre surnuméraire dans certains établissements.