Hard Day’s Night est déjà sacré champion des 4-ans. Cette dernière étape comptera surtout pour l’honneur. Rien n’est gagné, même s’il est largement avantagé au handicap vu que l’épreuve se court à poids d’âge. Paladin, en net regain de forme dernièrement, se pose comme son plus sérieux adversaire. Mais attention au numéro 2 de Rameshwar Gujadhur, Orange Tractor !
Trois établissements sont représentés dans cette course, à raison de deux chevaux chacun. On voit d’emblée que Ramapatee Gujadhur aligne Kemal Kavur dans le but de s’assurer que l’épreuve soit courue à une allure correcte. Ce dernier n’a rien réussi de bon jusqu’ici et on serait surpris de le voir tenir jusqu’au but. Ce qui serait intéressant, c’est de savoir la tactique qui sera choisie du côté de Rameshwar Gujadhur. Ses deux représentants ont la possibilité de faire la course à l’avant. Orange Tractor a hérité d’une meilleure ligne, mais rien ne dit qu’il est plus rapide que Hard Day’s Night. Ce dernier, en dépit du fait qu’il s’est amélioré dernièrement, a tendance à ne pas démarrer comme il se doit. Aussi, il faudrait tenir compte que Hard Day’s Night est un gallopper et qu’il n’aime pas être retenu dans un parcours. Son entraîneur est d’avis que ce n’est qu’en adoptant cette tactique qu’il se montrera le plus redoutable.
Reste qu’il sera pour la première fois aligné sur plus de 1600m. À sa dernière sortie, il avait peiné pour dominer Greatfiveeight. Mais il faut reconnaître qu’il rendait à ce dernier 6,5 kg, alors que tous les chevaux sont à la même échelle cette fois. En jetant un coup d’oeil au pedigree de Hard Day’s Night, on a noté que sa poulinière a gagné sur 2000m, ce qui vaudrait dire qu’il devrait être en mesure de s’adapter au parcours du jour. Orange Tractor a gagné sur 1850m la dernière fois, mais dans un champ moins relevé. Il s’est aussi imposé sur 2000m en Afrique du Sud. On est sous l’impression qu’il a encore progressé et qu’on n’a pas encore vu le meilleur de lui. Il ne sera nullement surprenant que ce soit lui le plus sérieux adversaire du favori.
Pour en revenir aux engagés de Ramapatee Gujadhur, c’est sans surprise que Steven Arnold a opté pour Paladin. Ce cheval s’est montré en net progrès la dernière fois. Il a connu des problèmes au début de la saison, mais cela semble maintenant derrière lui. Si on se base sur ce qu’il avait démontré à ses débuts lors du dernier week-end international, c’était un cheval qui était promis à un bel avenir au Champ de Mars. Il ne faut pas l’oublier. Le parcours est dans ses cordes et il présente une plus belle robe, et ne devrait pas être loin de sa meilleure forme. Et on connaît la belle histoire entre Ramapatee Gujadhur et les épreuves relevées.
Vincent Allet aligne Netflix et New Hampshire. Le premier nommé, après un bon début, est rentré dans le rang. À son détriment, il faut souligner qu’il s’était blessé après la troisième journée. Il se peut aussi qu’il soit revenu trop vite après son retour en compétition. Il a eu cinq bonnes semaines pour se remettre sur le bon pied et Ryan Wiggins semble bien s’entendre avec lui. Il est à notre avis le dark horse de la course. Il se contentera de suivre à son rythme dans la partie initiale en raison de son mauvais numéro. Il a gagné sur 1800m en Afrique du Sud et s’est placé sur 2000m. New Hampshire n’a pas encore montré le bout du nez. Comme il s’est imposé sur 1750m dans son pays natal, le parcours du jour devrait lui être convenable. Comme dit plus haut, on est resté sur notre faim en ce qui le concerne et on le présente comme un outsider.
Hard Day’s Night, Paladin et Orange Tractor, c’est notre tiercé gagnant, mais l’ordre pourrait être interchangé.