Le leader du MMM, Paul Bérenger, a critiqué ce matin la « façon de faire » du gouvernement dans le cadre des débats sur le texte de loi concernant le financement des partis politiques. « Cette attitude s’apparente à un manque de respect du Parlement et de l’opposition », affirme-t-il.

« Le gouvernement, à travers le Chief Whip, avait accordé que le texte de loi soit débattu pendant la journée et la nuit d’hier jusqu’à son adoption, aux petites heures du matin. Mais subitement, vers minuit et demi, un député de la majorité a demandé l’ajournement des débats qui reprendront vendredi », a observé le leader du MMM. « Nous ne sommes pas contre l’ajournement des débats, mais il y a une façon de faire. Pourquoi ne nous l’avoir pas dit plus tôt ? » s’insurge Paul Bérenger.

Les débats sur le texte de loi reprendront vendredi après les débats sur la motion du Premier ministre concernant les Chagos. Cette motion demande que les Chagos soient inclus dans une circonscription qui sera choisie par l’Electoral Boundaries Commission. Deux votes séparés sont prévus pour l’amendement de la Constitution et le Political Financing Bill. Les débats sur l’Industrial Property Bill figurent également à l’agenda