Créé à Londres et dirigé par un Mauricien, Yousouf Jhugroo, ancien directeur de l’Institut pour la Protection des Consommateurs (ICP), CRC-The Compliance Experts, qui s’est installé depuis peu à Maurice sous le nom de CRC-Afrique, offre un programme de formation panafricain en matière de Compliance and Risk Consultancy. M. Jhugroo était à Maurice la semaine dernière pour rencontrer et présenter son programme de travail aux parties concernées dans le secteur des services financiers. Cette nouvelle entité sera dirigée par Armoogum Parsuramen, qui en est le président, et Milan Meetarbhan, vice-président.
Selon Yousouf Jhugroo, la filiale Afrique du CRC assurera non seulement la qualification au niveau de la Global Financial Compliance du Chartered Institute for Securities & Investment (CISI), mais offre également une formation menant au Corporate Finance Certificate et à l’Islamic Finance Qualification. « Le CRC est un partenaire de formation accrédité auprès du CISI. L’accord conclu entre le CISI et le CRC vise à promouvoir et à former les certifications CISI à travers l’Afrique. Notre principal objectif est de fournir aux institutions et aux individus concernés les moyens d’améliorer leurs compétences et d’atteindre les plus hauts standards en matière de conformité, un domaine sur lequel les entreprises doivent se concentrer. C’est la base pour assurer une bonne gouvernance et une gestion efficace des risques », déclare-t-il.
S’agissant de sa concentration sur l’Afrique, Yousouf Jhugroo indique que le CISI y a pris de l’ampleur au cours des cinq dernières années. « Ses projets, qui sont en cours dans 12 pays, sont consacrés aux qualifications professionnelles internationalement reconnues et visent à soutenir les individus et les initiatives de renforcement des capacités dans les services financiers. Les qualifications CISI sont exigées par les régulateurs des marchés des capitaux au Kenya, en Ouganda, au Rwanda, en Tanzanie et en Zambie et sont reconnues par l’African Securities Exchanges Association », fait ressortir le directeur de CRC.
Le CISI, indique Yousouf Jhugroo, est une organisation mondiale basée à Londres, avec des bureaux de représentation dans des centres financiers à Dublin, Singapour, Hong Kong, Manille, Dubaï, Mumbai et Colombo. Le CISI travaille en étroite collaboration avec les régulateurs, les entreprises et autres organismes professionnels du monde entier. « Quelque 40 000 examens ont été organisés dans 80 pays au cours des douze derniers mois. Avec ses 45 000 membres dans 104 pays, le CISI est l’organisme professionnel qui organise les examens et offre des qualifications pour ceux qui travaillent ou qui cherchent à faire carrière dans la gestion de fortune, la planification financière et les marchés de capitaux ». Le CISI a pour mission d’aider les membres à atteindre, maintenir et développer leurs connaissances et compétences et à promouvoir les plus hautes normes d’éthique et d’intégrité dans la profession des valeurs mobilières et de l’investissement.
Que signifie cet accord entre le CRC et le CISI pour le marché mauricien ? Yousouf Jhugroo répond : « Il nous aide à développer des normes professionnelles élevées dans le secteur financier mauricien et à travers l’Afrique où il y a un besoin croissant de formation en matière de conformité. Nos formateurs hautement expérimentés sont en mesure d’offrir aux professionnels les compétences clés nécessaires pour faire avancer leur carrière. La formation du CRC offrira aux stagiaires professionnels la possibilité d’améliorer leurs compétences et de progresser dans un marché mondial de plus en plus compétitif ».