FLORÉAL NEWS : Logan en verve

On eu droit à une séance animée en ce vendredi 25 août au centre Guy Desmarais avec plus d’une centaine de chevaux se présentant en piste pour leur exercice quotidien. Les anciens ont été rejoints par les nouveaux arrivés en juillet et dont la période de quarantaine vient de prendre fin.
Logan, de l’entraînement Shirish Narang, est un des coursiers qui nous ont tapé dans l’œil lors de cette séance. Après des débuts à tâtons, ce coursier s’est montré en net progrès ces derniers temps, engrangeant même une victoire lors de la 17e journée. Si à sa dernière sortie il est tombé sur un Golden Ball nettement au-dessus du lot, on trouve qu’en l’absence de ce dernier il peut légitimement revoir ses ambitions à la hausse, surtout que, physiquement, il semble très au point. Malgré un parcours rendu encore plus compliqué par des jets de boue, Gameloft n’a pas été ridicule lors de sa dernière sortie, en terminant sur une plaisante note. Il semble n’avoir pas trop souffert de cette course, comme l’atteste sa robe luisante. Coursier délicat, Singita Sweni nous a paru en léger progrès. Racing For Fun respire la santé, de même que Magic Jay, définitivement un tout autre cheval depuis qu’il a été castré.
St Arnault, de chez Ricky Maingard, a été l’auteur d’un travail poussé sous la conduite de Mayen Chinapiel. On est toujours dans l’attente d’une confirmation des bons débuts de ce coursier derrière Sunset Breeze, mais on aurait tort de le condamner car il vaut plus que ce qu’il a démontré ces derniers temps. Modèle attirant, c’est tout naturellement que Rebel Alliance a capté le regard de ceux présents. Il affiche une forme stable. Speed Limit a regagné le centre après sa démonstration de la dernière journée. Il est toujours dans de belles dispositions. Roventas poursuit sa remise à niveau. Cela fera bientôt un an et demi qu’il n’a plus fait de compétition.
Avec les absences conjuguées de Camille Merven, souffrant, et des trackriders Vishnu Ponnen et Vinod Rossick, le travail a été quelque peu perturbé du côté de l’entraînement Merven. Seul Seven League Boots s’est entraîné et il avait Sachin Chowa sur le dos.
Les mésaventures de Maruthamuthee
Après vingt jours passés en quarantaine, les nouveaux du contingent arrivé en juillet continuent de se familiariser avec leur nouvel environnement. Ceux qui ont travaillé lors de cette séance sont : Newlands et Radlet (Gujadhur), Klopp et Winter Prince (Rameshwar Gujadhur), Bobby’s Express (Jean-Michel Henry), Pop The Question et Why Wouldn’t Yew (Maingard), Philosopher (Perdrau), Kapitan (Raj Ramdin), Ice Emperor, Spun Out et Student Grant (Sewdyal). Le dernier nommé, initialement importé pour le compte de Simon Jones, a vu sa bride se briser alors qu’il travaillait aux abords du Club hippique de Maurice, mettant Teddy Maruthamuthee en fâcheuse posture, tout en constituant un danger pour les autres chevaux qui travaillaient. Plus de peur que de mal pour le trackrider, alors que Student Grant a été vite maîtrisé par les préposés du centre et Philippe Henry qui sont entre-temps sont venus à la rescousse.
Cette séance a aussi donné l’occasion de voir les progrès de Strum, de l’entraînement Gujadhur. Cet imposant alezan n’a pas été ridicule à sa dernière sortie en compagnie relevée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a poursuivi sa marche en avant. Il doit figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes. Silver Snaffles a maintenu une excellente condition physique. Il semblerait que son entraîneur lui ait trouvé la bonne formule. On a également noté les belles dispositions de Kemal Kavur . Quant à Cape Horn, surpris par un étonnant Major Jay à sa dernière tentative, il a été égal à lui-même.
En parlant de Major Jay, il semblerait que sa première course lui ait fait un bien énorme puisqu’il s’est encore amélioré. Il sera utile à Jean-Michel Henry en cette fin de saison. En progrès, le jeune Saracen King devrait commencer à se dévoiler, maintenant qu’il a deux compétitions sous les sabots.
Pendant que les autres prétendants au Ruban Bleu préparaient activement cette échéance à Port-Louis, Kingmambo’s Legacy et Dreamforest, deux partants probables de Preetam Daby, s’exerçaient au centre Guy Desmarais. Ils donnent l’impression de pouvoir progresser davantage. À noter que le deuxième a contracté des ennuis à l’œil après avoir reçu des jets de boue lors de sa dernière sortie qui l’avait vu courir en net progrès, mais sans gravité.