La 21e journée de la Barclays Mauritius Premier League se tient aujourd’hui, avec en tête d’affiche le désormais fameux derby de Port-Louis entre La Cure Sylvester et l’ASPL 2000 au stade St François Xavier. Une joute où les deux formations ont une revanche à prendre, les Sylvesters sur leur voisin, l’ASPL 200 sur le destin qui l’a privé d’une victoire en finale de la Republic Cup dimanche.
La réalité de la BMPL rattrapera-t-elle les deux formations ? En trois confrontations, dont deux en championnat, les deux équipes se sont séparées une seule fois sur un score de parité. La première fois cette saison, la victoire est revenue à La Cure Sylvester (1-0). La dernière confrontation des deux équipes a tourné à une démonstration de l’ASPL 2000, qui avait laminé les Sylvesters 5-0 en quart de finale de la Republic Cup. Il est donc difficile de venir parier sur l’issue de la rencontre, tant les deux équipes ont montré de belles dispositions cette saison.
On suivra également avec attention la prestation du Cercle de Joachim, qui se déplacera au stade Harry-Latour à Mahebourg pour croiser le fer avec les GRSE Wanderers. Les Sudistes, qui ont enregistré quatre victoires cette saison, veulent se maintenir dans le sens de la marche. D’autant qu’un succès cet après-midi leur permettra de remonter à un point de l’AS Rivière du Rempart. Sauf que le Cercle de Joachim, fraîchement couronné en Republic Cup, veut surfer sur la bonne vague. « C’est un titre qui annonce beaucoup de choses », avait souligné Abdel Ben Kacem, l’entraîneur curepipien, à l’issue de la victoire dimanche.
Le Chamarel SC accueille l’AS Quatre-Bornes au stade Germain-Comarmond. Les joueurs de l’équipe aux sept couleurs doivent se méfier des Quatre-Bornais, qui sont actuellement sur une bonne série. En effet, après s’être offert l’ASPL 2000 en championnat (1-0), les protégés de Benjamin Théodore ont enchaîné sur deux autres succès qui leur ont permis de se positionner à la quatrième place, avec 32 points, soit quatre de mieux que le Cercle de Joachim, cinquième.
Le Pamplemousses SC, toujours en chasse-patate derrière l’ASPL 2000, recevra au stade Anjalay une équipe du Petite Rivière Noire FC en reconstruction. Après avoir licencié Twaleb Fatemamode, les dirigeants ont confié les rênes de la formation à Jean-François Auguste. Un premier test pour le nouvel entraîneur, qui doit convaincre qu’il est l’homme de la situation pour redresser la barre.
Finalement, la dernière rencontre, entre le CSSC et l’AS Rivière du Rempart, a tout du duel de mal classés. Le CSSC, dernier, n’arrive toujours pas à redécoller. L’AS Rivière du Rempart, dont l’un des joueurs figure parmi les meilleurs buteurs de la saison, peut donc passer assez facilement l’écueil curepipien.