GILBERT ROUSSET : Lerena veut terminer au quart de tour

L’annonce de son départ prématuré pour l’Afrique du Sud a suscité divers commentaires. Brandon Lerena a évoqué des raisons familiales liées à la grossesse de son épouse et s’est dit déçu de devoir une fois de plus partir plus tôt que prévu, alors que la cravache d’or paraissait largement à sa portée cette saison.
Il se chuchotait que c’est à cause de la pression que Brandon Lerena a pris la décision de regagner son pays natal à la fin de juin. Le Sud-Africain nous a confié que vu son état, son épouse ne peut prendre le risque de voyager. Dans ces conditions, il a préféré être auprès d’elle en attendant l’arrivée de son quatrième enfant prévue dans environ trois mois. Lerena sera en action au Champ de Mars jusqu’à la quatorzième journée et il espère terminer son association 2017 avec Gilbert Rousset au quart de tour. « It is definitely very disapointing to have to go back home when you are on the top of the log here in Mauritius », nous a-t-il déclaré mardi matin.
La déception est encore plus grande pour lui car il semblait s’être bien adapté à son nouvel environnement après s’être associé à Ricky Maingard et Alain Perdrau dans le passé. « Rousset is a top class stable. We work in a very good environment et winning regularly boosts your confidence. There is no pressure. So you can only do your best. But if you are not trying, then there is pressure. »
Après une journée "sans", Brandon Lerena a renoué avec le succès par l’entremise d’un beau doublé signé Dawn Raid et Tabreek. Une performance qui lui permet d’accroître son avance en haut du classement avec un total de 15 victoires. La moisson aurait pu être encore meilleure s’il n’avait pas joué de malchance sur les nouveaux Lee’s Star et Top Of The Rock dans leur course respective. « All my horses had chances on Saturday. As a matter of fact, all the horses at my stable always run with chances. Lee’s Star very unlucky. He got interfered with, but ran on strongly late. Next time he will definitely be a hard nut to crack. Top Of The Rock was also a bit unlucky. He lost momentun at about the 800m and the 450m. That cost him at least 2L. If you consider the beaten margin, he should have won too. »
Sur la course de leurs débuts, Top Of The Rock et Lee’s Star devraient se montrer très utiles à leur entraîneur cette saison. Le premier nommé se sentira certainement plus à l’aise sur des parcours rallongés, ayant été crédité de performances honorables sur 1600m et 2000m en Afrique du Sud. Joli modèle, Lee’s Star est également appelé à vite gravir les échelons chez nous.
Lerena s’était signalé pour la première fois dans la quatrième épreuve sur 1600m avec Dawn Raid. Ce dernier confirma qu’il valait plus que ses deux dernières sorties où il s’était laissé prendre de vitesse au démarrage. Cette fois, Lerena ne se laissa pas piéger et suivit sur l’arrière-main d’Our Jet, qui était présenté comme son principal adversaire. La course n’ayant pas été lancée sur des bases élevées, il tenta le coup tactique en démarrant après la route.
« I could have been in front if I wanted to, but he was relaxed where he was. I decided to make the move because I did not want my danger picnic in front of a cup of tea », a-t-il lancé avec le sourire. « I watched his races from last year. He was pulling and sweated a lot. He has changed and is a different horse. He has matured and is more relaxed. He is an easy horse to ride. » Dawn Raid aborda la ligne droite finale avec de solides prétentions et sous la conduite de son cavalier, il maintint le rythme pour l’emporter facilement.
Tabreek s’imposa également avec beaucoup de marge dans l’épreuve suivante. Son principal adversaire n’était nul autre que son compagnon d’entraînement Gharbee, confié à Swapneel Rama. « I was a bit worried about Gharbee because he is a good horse and a ten time winner, whereas Tabreek is a three time winner and I only got 1kg from him. I thought it would be a hard race, but he was impressive. He relished every inch of the distance. I think he can go further. »