Kate Foo Kune, qui est entrée aujourd’hui en compétition individuelle au stade de 32es de finale, n’a pas fait détail face à la Sri-Lankaise Hasini Ambalandodage dans le simple dames du tournoi de badminton. La Mauricienne, beaucoup plus forte que ce soit sur le plan physique que tactique, n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, qui a tenu 27 minutes.
Seule Mauricienne en compétition ce matin au Carrara Sports and Leisure Centre, Kate Foo Kune a, pour ainsi dire, bien maîtrisé son sujet, pour éviter toute surprise.

Dans cette compétition de badminton, les meilleures raquettes mondiales sont sur place et

Kate Foo Kune écoutant les conseils de Yogendran Krishnan,
coach malaisien de la sélection mauricienne.
On peut voir à gauche sa sœur Karen

ne sont pas venues faire de la figuration. Pour Kate Foo Kune, qui n’est pas une tête de série malgré qu’elle soit n°1 en Afrique, il s’agissait de bien gérer un adversaire largement à sa portée et se préserver pour la suite demain, qui sera un jour de tous les dangers.
Hasini Ambalandodage n’était pas une adversaire contre laquelle il fallait déployer les grands moyens.

C’est donc tranquillement que la Mauricienne a remporté son premier set 21-12 en 13 minutes, alors que dans le second set, elle a surtout profité des erreurs de débutante de la Sri-Lankaise pour conclure sur un autre 21-12 en 14 minutes.
Se confiant au Mauricien ce matin, Kate Foo Kune est contente de n’avoir pas eu une adversaire tête de série pour son entrée en compétition. « C’est bien de jouer un tel match, c’est une bonne mise en jambes. Demain, je suis certaine que je serai face à une adversaire tête de série. Ce sera une autre paire de manches. J’espère être dans un bon jour, ce sera alors du 50-50 », explique-t-elle.

À l’heure où nous mettions sous presse, l’adversaire de Kate Foo Kune pour une place en 8es de finale n’était pas encore connue. Mais elle garde espoir que c’est une joueuse qu’elle a déjà rencontrée lors de ses différentes compétitions auxquelles elle a participé. « Je reste néanmoins confiante pour le reste de la compétition », avoue la joueuse mauricienne.

Après cette victoire de Kate Foo Kune, le DTN de Maurice affichait de la joie. Surtout qu’à ce niveau de la compétition, seule la paire Aatish Lubah-Nicki Chan Lam n’est plus en compétition après la défaite 1-2 contre la paire sud-africaine Cameron Coetzer-Michele Butler. « Cette défaite n’est pas grave, car cette paire n’a pas joué ensemble depuis très longtemps. Je voulais les voir en compétition. Mais pour le reste, je suis très content que les joueurs sont tous en 16es de finale », souligne Yogendran Krishnan.

L’entraîneur d’origine malaisienne sait que la suite s’annonce difficile, avec l’entrée en compétition des têtes de série. « Ces Jeux seront cependant une bonne étape dans la préparation pour les Jeux des îles », renchérit-il.

RÉSULTATS

Simple Dames

32es de finale
Kate Foo Kune bat Hasini Ambalandodage (SRI) 21-12, 21-12
Aurélie Allet/Kristy Gilmon (SCO)

Simple Hommes

Aatish Lubah/Srikanth Dambi (IND)
Julien Paul/Prakash Vijayanath (RSA)
Christopher Paul/H. Prannoy (IND)

Double mixte

Julien Paul/Aurélie Allet/Chen Peng-Liu Goh (MAS)