Lauréats des concours Mr Mauritius et Miss Bikini Mauritius tenus le mois dernier à Belle Rose, Jimmy Reynald et Zohra Ellapen ont de nouveau imposé leur suprématie lors du Grand Prix Eric Favre Classic. Cette compétition, qui avait réuni les culturistes mauriciens, rodriguais, seychellois et malgaches, s’était déroulée samedi dernier au gymnase Malabar à Rodrigues devant un public nombreux et enthousiaste.
Un nouveau duel était attendu entre Jimmy Reynald et Denis Ayen pour le titre overall. De nouveau, le premier nommé émergeait pour décrocher la palme et se voir offrir un chèque de 200 euros de même que la qualification directe pour le Eric Favre Classic prévu au Canada l’année prochaine.
Quant à Zohra Ellapen, elle se situait au-dessus du lot et obtenait de son côté la somme de 200 euros de même qu’un déplacement pour le concours Miss Bikini Europe qui se déroulera en France. Il est à noter que les culturistes mauriciens ont remporté dix des treize titres en jeu.
Les Seychelles ont quant à eux tiré leur épingle du jeu par l’entremise de Mervyn Dugasse, vainqueur chez les -90 kg et qui a complété le podium overall derrière Jimmy Reynald et Denis Ayen. Qui plus est, il a remporté le prix des plus beaux abdominaux. De leur côté, les culturistes de Rodrigues se sont montrés à la hauteur et se sont imposés dans les catégories -65 kg, -75 kg et Miss Bikini -1,63m. Du côté des Malgaches, on notera le prix de best poser remis à Mario Randrianarimanana.
Devant le succès remporté par cette compétition tenue en présence d’Eric Favre, Nathalie Mur, Morgan Aste, Serge Clair (chef commissaire) et Ismaël Valimamode (commissaire aux Sports), Richard Albert ne pouvait cacher sa satisfaction.
« C’est la première fois que nous organisons un tel concours à Rodrigues et le succès a été au-dessus de nos espérances. L’organisation a été parfaite et nous avons obtenu un coup de main extraordinaire de Serge Clair et d’Ismaël Valimamode. Au niveau de la compétition, nos culturistes ont été à la hauteur et ne pourront que viser plus haut avec le support du ministère de la Jeunesse et des Sports », soutient le président de la New Body Building Federation.
Soulignons que la compétition était agrémentée d’une démonstration de Morgan Aste, connu comme un des hommes les plus forts de France. La prochaine édition se déroulera aux Seychelles en novembre de l’année prochaine.