Le board des Racing Stewards n’a rien trouvé à redire sur la monte de Piere Strydom (Chili Con Carne) dans la partie initiale de la course principale de samedi dernier. Cependant, il a été demandé au jockey de laisser aucun doute sur sa monte à l’avenir.

Il faut ici souligner que les Racing Stewards avaient déjà demandé des explications au jockey Strydom samedi dernier. Toutefois, après avoir eu des renseignements supplémentaires à l’issue de la course, les RS ont voulu d’autres explications du jockey. Ce dernier avait déclaré, samedi dernier que ses instructions étaient de « trouver le box seat, mais que Pera Palace s’était montré le plus rapide et il n’avait pas insisté. J’ai été quelque peu incommodé. De ce fait, j’ai suivi les instructions et mon cheval était confortable derrière le leader. »

L’assistant entraîneur Subiraj Gujadhur, lui, a déclaré qu’il avait demandé à son jockey « show intention to go forward fort a reasonable distance, not more than 100m and not fight for the lead. »

Le Chief Stipe a alors fait état qu’un betting drift avait été constaté dans la cote de Chili Con Carne alors que celle de Pera Palace avait pris l’ascenseur. Piere Strydom a répondu qu’i avait aussi suivi l’évolution de la cote et que c’était tout à fait normal que Pera Palace soit joué vu qu’il n’avait été battu que par White River. Il a ajouté qu’il ne voulait pas brûler les chances de sa monture même s’il existait la possibilité de faire travailler Pera Palace, mais qu’il fallait aussi tenir en ligne de compte que son cheval portait plus de poids.
Subiraj Gujadhur a trouvé que son jockey « should have done a little more, but this would have jeopardised our chances. »

En conclusion, les RS ont trouvé que Piere Strydom « did ride to instructions, could have insisted a bit more but would not have finished closer. He is a star jockey and should know what to do in these circumstances et need to be more agressive at the start. »
La question qu’on peut se demander est si les instructions ont vraiment été suivies.

Horil et David pénalisés
Pravesh Horil a écopé d’une mise à pied d’une journée pour une faute d’interférence. En selle sur Rocketeer, il a n’a pu empêcher son cheval d’entraver la route de Saracen King au 600m dans la 7e course. Quant à Derreck David, il devra payer une amende de Rs 5 000 pour usage abusif de la cravache sur Dealer’s Charm dans la dernière course.

Six barrier trials ce matin

Pas moins de six barrier trials se sont déroulés au Champ de Mars par un matin frisquet et marqué par la non-participation d’Apollo Star, annoncée dans le barrier trial n°2 et dominé par The Right Stuff (Abhishek Sonaram) devant Iditarod Trail (Nooresh Juglall). Juste avant, Procal Harum (Beelall Deenath) s’est offert le premier essai aux stalles face à Subtropical (Dimitri Sophie) et Edge Of The Sun (Carlos Gomez). Arctic Flyer (Rehaze Hoolash) a dominé le trial n°3 devant Sand Path (Dimitri Sophie) et Itdawnedonme (Carlos Gomez). Silver Song (Abhishek Sonaram), une nouvele unité de Preetam Daby, s’est illustré dans le quatrième barrier trial devant British Pound (Kersley Ramsamy) et J J’s Captain (Nooresh Juglall). Master Of Spain (Jeanot Bardottier) a conclu l’esai n°5 en tête devant Street Byte (Dimitri Sophie) et Take Off Mode (Cédric Segeon), tandis que la jument Two Moon Junction (Abhishek Sonaram s’est montrée la plus entreprenante dans la dernière série devant Gimme A Swinger (Cédric Segeon) et Shafaaf (Adrien Paya).